Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes



Grand débat - Un Nobilien déplore l'absence des jeunes

22/02/2019

Habitant de Nouaillé-Maupertuis, Gilles Raby a participé à la réunion publique organisée, le 8 février, dans sa commune. Il fait de ses réflexions dans un texte envoyé à la rédaction et intitulé "Poivre et sel"... "Les échanges ont été intéressants, parfois animés mais toujours respectueux, ils n’ont peut-être pas apportés d’éléments nouveaux mais ils ont conforté beaucoup de propositions déjà existantes. J’ai été frappé par la faible participation de jeunes. Il y avait très majoritairement des têtes « poivre et sel » voire d’ailleurs plus sel que poivre... Est-ce un manque d’intérêt de la part des jeunes? Je ne crois pas. Je pense que nous portons une lourde responsabilité dans ce manque de participation : avons-nous fait le nécessaire pour les motiver ? Avons-nous fait le nécessaire pour leur apprendre à débattre, à prendre la parole en public ? Le député de notre circonscription (Sacha Houlié, ndlr) était présent pour écouter et prendre des notes. C’est un jeune (30 ans) très motivé et très impliqué dans sa mission de député. Au cours du débat, il a été vivement interpelé par une jeune habitante scientifique experte en biodiversité. Ces vifs échanges entre deux jeunes ont été brutalement interrompus par une tête grisonnante, je trouve cet épisode symptomatique du dialogue entre deux générations... J’ai bien connu une commune gérée par un maire de 35 ans entouré d’une équipe dont la moyenne d’âge était de 35 ans. Cette commune a alors connu un vrai bouleversement : une restauration du patrimoine, avec pour objectif de le faire revivre (une nouvelle mairie dans un logis abbatial, une maison pour tous, une place commerciale suivies d’une maison de retraite, d’une salle de sport ...). Je suis convaincu que ces opérations ont vu le jour car elles étaient pensées et réalisées par des jeunes. Au sein de la famille, au sein des associations et au sein du système éducatif, formons les jeunes à critiquer, à débattre, à prendre la parole, à s’investir... Les jeunes savent oser. Pour plagier Michel Audiard, je dirais : « Les jeunes ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît », alors aidons les à s’épanouir et à construire l’avenir."

Programmes de Cinéma Everybody knows Jessica forever L'Île aux chiens // en version française

Publicité

Les dépêches

24/05/2019
Basket /Pro B - Le PB86 domine Gries et jouera les play-offs face à Orléans Lire la suite
23/05/2019
Les professionnels de la petite enfance se mobilisent aujourd’hui Lire la suite
23/05/2019
Youth for climat - La jeunesse dans la rue à Poitiers demain Lire la suite
23/05/2019
Une ambulance des pompiers à la renverse Lire la suite
22/05/2019
Au Fil du Son #16 - Les derniers noms sont connus Lire la suite
22/05/2019
Avant/après - Il fallait reconnaître la place du palais de justice Lire la suite
21/05/2019
Basket/ProB - Efe Uwadiae-Odigie en pigiste médical de Ron Anderson Jr Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques