Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes


Société

Humanitaire

Une Gazelle au grand cœur

Formatrice à La Poste de Poitiers, Adeline Rivallin, 33 ans, a terminé à la troisième place, catégorie crossover, de son premier rallye Aïcha des Gazelles.

« Quand on croit que tout est perdu, il reste toujours une lueur d’espoir. » Et des raisons insoupçonnées de se dépasser. Adeline Rivallin en a aujourd’hui la confirmation : sa participation à l’édition 2014 de l’Aïcha des Gazelles va modifier sa vision de la vie.  « Au départ, les gens me disaient qu’il y aurait un avant et un après rallye. J’étais sceptique. Maintenant, je sais qu’ils avaient raison. »

Cette jeune mère de famille de 33 ans, formatrice à La Poste de Poitiers, sait déjà que son expérience marocaine restera à jamais gravée dans ses souvenirs. Et notamment l’image de l’enlisement de son Dacia Duster dans une mare de boue, principale péripétie de son périple. « Ce jour-là, relate la navigatrice de l’équipage 310, nous avons perdu trois heures et raté trois balises, abandonnant toute chance de gagner l’épreuve. Mais au moins avons-nous prouvé qu’à deux face au néant, à force de courage et de détermination, nous étions capables de nous en sortir. »

De la Haut-Savoyarde Laure Debrabant, sa coéquipière pilote, postière comme elle, Adeline ne savait rien avant son envol marocain. Mais le courant est suffisamment vite et bien passé pour que l’entente se mue en alchimie. « Quand je parle d’aventure humaine, j’ai encore du mal à en expliquer l’intensité. Avec Laure, j’ai partagé des trucs incroyables. Seule, on peut repousser ses limites. A deux, on peut les surpasser. Sous la chaleur, dans la boue ou dans le sable, nous nous sommes toujours serré les coudes et n’avons jamais renoncé. C’est ma plus grande fierté. »

Navigation à l'ancienne

Dans la quiétude apaisante du bivouac nocturne, les deux « nouvelles copines » ont également eu la chance de pouvoir faire bloc avec cinq autres équipages sélectionnés, à travers l’Hexagone, par La Poste, puisant dans cette cohésion et ce réconfort la force d’un inestimable encouragement à lutter. 

Sur les cent soixante équipages présents à Erfoud, au départ, quatorze étaient engagés en catégorie crossover. Au final, après 2 500km parcourus jusqu’à Essaouira (en six étapes, dont deux marathons), et malgré leur « enlisement », Adeline et Laure ont accroché une « énorme » troisième place, la deuxième du classement « Première participation ». Le tout avec une carte, une boussole et un compas pour seuls moyens de navigation. « L’Aïcha, c’est ça, sourit Adeline. Une épreuve où la vitesse compte moins que le choix de l’orientation. Le principe est de déterminer l’itinéraire idéal et ainsi d’effectuer le moins de kilomètres possible. Vous ratez une balise, et ce sont des points retirés. La navigation à l’ancienne, ce n’est pas toujours facile, mais ça a son charme. »

Désormais replongée dans le bain du quotidien « ordinaire », Adeline hésite à tirer des plans sur la comète. « Une deuxième participation, pourquoi pas ? Mais pas forcément tout de suite. » L’éventualité de passer de l’autre côté du miroir, au sein de l’organisation ou au soutien de l'association humanitaire Cœur de Gazelles, ne serait pas pour lui déplaire. Le virus pourra-t-il longtemps rester en sommeil ? Les paris sont ouverts…

Nicolas Boursier le 09/04/14

Programmes de Cinéma En Guerre Everybody knows L'Île aux chiens // en version française


Les dépêches

17/06/2019
Volley - Steve Peironet, nouveau libéro du Stade Lire la suite
16/06/2019
Cyclisme féminin - Clara Copponi remporte la Classic Vienne Nouvelle-Aquitaine Lire la suite
16/06/2019
Motoball - Quatre joueurs du MBC Neuville à l'Euro avec l'Equipe de France Lire la suite
14/06/2019
A l'hôpital Henri-Laborit, la CGT alerte sur le manque durable d'effectifs Lire la suite
14/06/2019
Les sapeurs-pompiers ouvrent leurs casernes demain Lire la suite
14/06/2019
Basket/Pro B - Carl Ona Embo de retour à Poitiers Lire la suite
14/06/2019
Un séisme d'une magnitude de 3,3 ressenti au sud de Châtellerault Lire la suite
Archives



    Publicité
      les rubriques informations pratiques