Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes



Archives - L'image du jour

868 enregistrements « < 1 | 2 | 3 | 4 | 5 > »

  • 22/01/2020

    La première pierre du 35e collège de la Vienne a été posée ce matin à Vouneuil-sous-Biard. Lily Cousin et Lilie Thonneau, élèves en 5e au collège Henri IV à Poitiers et habitantes de la commune, intégreront cet établissement à son ouverture en septembre 2021. Ensemble, elles ont lu un texte dans lequel elles se sont engagées à rester à la disposition des concepteurs du collège pour "tester ou donner (notre) avis sur des initiatives qui lui seront spécifiques". Ce texte remis à Bruno Belin, président du Département et à la rectrice Bénédicte Robert, a été symboliquement scellé à l'intérieur du mur. Le bâtiment conçu par l'agence DDL Architectes de Lorient sera en béton et en bois avec chaufferie bois, panneaux photovoltaïques et toiture végétalisée. Coût de l'opération : 21M€. "98% du budget des travaux est confié à des entreprises locales", assure le Département.


  • 20/01/2020

    La grève des avocat se poursuit. Une cinquantaine d'entre eux étaient encore présents, ce lundi matin, sur le parvis du Palais de justice pour rappeler leur vive opposition au projet de réforme des retraites. Une opposition que n'ont pas apaisé les dernières annonces du gouvernement. Interpellé par les avocats, Sacha Houlié a tenté de répondre à leurs inquiétudes -« Je ne fermerai pas vos cabinets »- tout en les invitant à en discuter ultérieurement, de manière plus formelle. Le député de la Vienne venait assister à l'audience solennelle du nouveau tribunal judiciaire de Poitiers, fruit de la fusion entre le tribunal de grande instance et les tribunaux d'instance au 1er janvier. Son président, Franck Wastl-Deligne, est notamment revenu sur la situation de sous-effectifs « catastrophique » des magistrats (il manquera sept juges au 1er février) et des personnels de greffe. « Nous avons le sentiment que cela n'intéresse pas grand-monde », a-t-il déploré, ciblant son ministère de tutelle. Il s'est toutefois félicité de disposer d'un « magnifique bâtiment », « une réussite », indiquant toutefois rester vigilant quant aux « risques de déshumanisation de nos échanges », en l'absence de moments informels entre magistrats et avocats. Le procureur de la République Michel Garrandaux a, lui, souligné le bon bilan 2019 de la délinquance dans la Vienne : une baisse des infractions, délits et crimes (entre -4 et -5%), une hausse des taux d'élucidation et une réponse judiciaire efficiente (95% des affaires pouvant être poursuivies).


  • 18/01/2020

    Mo le géant attend déjà le public poitevin près de l'église Notre-Dame-la-Grande... Ce soir, le spectacle final de l'exposition Traversée débutera à 19h30 en centre-ville de Poitiers. Le scénario a été élaboré par la Compagnie de l'Homme debout avec des habitants de Grand Poitiers. Il aborde les questions de l'abri et de la dignité. Durant la journée, Mo et Lili (marionnette créée pendant les chantiers participatifs de ces derniers mois) traverseront Poitiers chacun de leur côté.


  • 17/01/2020

    Les Compagnons du devoir ouvrent leurs portes au public jusqu’à dimanche inclus. En cette période d’orientation scolaire, les jeunes à la recherche du métier de leur rêve et leurs parents sont particulièrement attendus au 118, rue du Porteau à Poitiers (près de la Maison de la formation). Si la « maison » de Poitiers ne dispose que d’un atelier de maçonnerie, ce sont bien 32 formations manuelles différentes qui sont proposés par les Compagnons. Exemple pour la menuiserie : dès 15 ans, les jeunes commencent par un CAP en alternance. Ils passent alors six semaines dans une entreprise près de chez eux et deux semaines en formation à La Rochelle où ils résident avec d’autres dans la maison des Compagnons. La plomberie, ce sera plutôt Tours. « Le voyage fait partie de notre ADN, souligne Noémie Katamna, prévôt de la maison de Poitiers. Tout comme la vie en communauté qui oblige chacun à prendre des responsabilités. » Au bout de deux ans, les jeunes s’engagent dans un tour de France sous réserve qu’ils démontrent leur motivation. Plus d’infos ce week-end de 9h30 à 17h30 en rencontrant les Compagnons et sur Internet : compagnons-du-devoir.com


  • 15/01/2020

    La 2e édition du Petit Futé de Poitiers en version city guide vient de sortir dans les kiosques. L’équipe a présenté la version 2020 ce matin, avant un lancement officiel ce soir au Normandoux, à Tercé. Plus épais que l’édition 2019, vendue à 10 000 exemplaires), le magazine recense sur 180 pages une kyrielle de bonnes adresses où déjeuner, consommer, s’évader, se cultiver, prendre soin de soi... Bref, autant de repères utiles quand on aspire à (re)découvrir la Vienne. Au rayon des nouveautés, Le Petit Futé a pris soin d’ajouter à ses coups de cœur gastronomiques des personnalités, des « insolites/innovants » ainsi que des graines de vainqueurs. En vente dans toutes les bonnes librairies, le city guide (5,95€) a été co-écrit par la responsable d’édition Pauline Beltran, Sophie Guitonneau et Tiphaine Pouret. A découvrir aussi sur boutiquepetitfute.com à 3,95€.


  • 14/01/2020

    Les salariés de Canopé ont ressorti ce mardi matin banderoles et slogans pour accueillir Didier Lacroix, qui succède à Jean-Marie Panazol, démissionnaire. Pas question de laisser entrer le nouveau directeur général sans avoir échangé quelques mots avec lui. « Il est censé rencontrer les directions métiers aujourd’hui. Nous souhaiterions auparavant lui lire une lettre et échanger avec lui », explique une manifestante. « Nous sommes depuis 7h30 sur le pont », ajoute sa voisine. Dans le hall de l’établissement, les personnels scandent : « Où es-tu, Lacroix ? »« Nous souhaitons lui montrer que nous sommes mobilisés pour la survie de cet établissement, un établissement qui est en train de réussir sa refondation. Les objectifs financiers, le modèle économique commencent à fonctionner. Notre inquiétude tient aussi au profil du nouveau directeur général », souligne Nadège Gohier, l’une des porte-parole, faisant allusion aux missions qu’il a menées antérieurement à l’Onisep. A noter qu'en accord avec Jean-Pierre Raffarin, à l'origine de l'installation du siège de Canopé sur la Technopole du Futuroscope, le président de Grand Poitiers Alain Claeys a  tout récemment sollicité une entrevue avec le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.


  • 13/01/2020

    Environ 70 avocats du Barreau de Poitiers sont rassemblés ce lundi après-midi devant les portes du palais de justice, à quelques minutes de l'ouverture de l'audience solennelle de rentrée de la Cour d'appel.  Après une semaine Justice morte, ils continuent de manifester contre la réforme des retraites et plus globalement contre la réforme de la justice. Sur les pancartes, on peut lire "soldes" , "retraite plus chère=justice précaire", "pour un droit à la retraite, pas un retrait du droit"...


  • 12/01/2020

    En 2014, le skipper Thomas Coville échoue dans sa quatrième tentative de battre le record du tour du monde à la voile en solitaire. Par mail, Jacques Gamblin devient son confident. De leurs échanges est né le dernier spectacle du comédien, à découvrir ce dimanche (17h) à Salle De La Quintaine Chasseneuil Du Poitou. Notre entretien avec l'artiste est à lire ICI.
    (DR - Nicolas Gérardin)


  • 11/01/2020

    Après un an de travaux, la Maison Saint-Hilaire ouvre ses portes au public, ce week-end, boulevard Anatole France à Poitiers. Ce bâtiment flambant neuf de 1 800 m2 renferme tous les services du diocèse, la direction de l'enseignement catholique, les bureaux de RCF, une chapelle et de nombreuses salles de réunion. Le diocèse a également acquis une habitation mitoyenne qui, après travaux, servira à l'accueil d'une communauté de soeurs religieuses. Outre ce nouvel écrin, le diocèse a aussi changé son logo, aux couleurs du synode. 2020 sera d'ailleurs une année marquée par les grandes orientations de ce forum : répandre l'Evangile, être auprès des jeunes fidèles et développer des actions en faveur de l'environnement.


  • 10/01/2020

    Une nouvelle manifestation contre la réforme des retraites se déroule actuellement à Poitiers. Le cortège est parti vers 14h30 du campus en direction des Trois-Cités. Il est composé d'environ 3 700 personnes, selon la police, 6 000 selon les syndicats. Ce matin, autour de 1 500 manifestants se sont réunis à Châtellerault pour dénoncer le projet de loi sur le système unique de retraite à points. A noter qu'un nouveau mouvement est déjà prévu samedi en centre-ville de Poitiers. Par ailleurs, les avocats, plutôt discrets dans le cortège du jour, ont opté depuis lundi pour une grève totale de toute activité judiciaire afin de contester la suppression annoncée de leur régime autonome.


  • 10/01/2020

    Le saviez-vous ? Les conduits de cheminée continuent de représenter, malgré les avancées technologiques, environ 6% des causes avérées de départs d’incendie dans les maisons d’habitation. Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, l’Université de Poitiers et le CNRS, réunis derrière l’Institut poitevin Pprime, ont inauguré ce vendredi  le laboratoire Optifum (Optimisation des conduits de fumisterie en conditions d’incendie), à Granzay-Gript (79), dans les locaux de la société deux-sévrienne Poujoulat. Ce nouveau laboratoire, dont le but est de répondre à la problématique de prévention des feux dans les habitats, s’appuie en effet sur une collaboration avec le leader européen des conduits de cheminée et sorties de toit en inox. L’essor, ces dix dernières années, des éco-constructions et de la filière bois-énergie, fait du conduit d’extraction un élément essentiel en matière de valorisation énergétique des fumées, de limitation de la pollution (intérieure et extérieure des logements) et, toujours, de sécurité.


  • 08/01/2020

    C'est parti pour la période des soldes d'hiver. Depuis ce matin et jusqu'au 4 février 2020, les consommateurs peuvent bénéficier de remises plus ou moins exceptionnelles dans les magasins de la Vienne. La période s'étale sur quatre semaines au lieu de six auparavant. 
     


  • 31/12/2019

    2018 s’était achevée dans le souffle de la colère des Gilets jaunes, 2019 s'est terminé sur une vague de contestation contre la réforme des retraites. Les années se suivent et se ressemblent dans le Poitou comme ailleurs. La météo pluvieuse des dernières semaines ajoute à la sinistrose ambiante. Et pourtant, la noirceur supposée de l’actualité cache de belles histoires de solidarité. Comme ce conte de Noël que nous racontons en page... 7 ! Ou comment la générosité des uns sert les desseins des autres. Les douze travaux d’Hercule annoncés au Futuroscope laissent aussi augurer de lendemains prometteurs pour le phare touristique de la Vienne. Dans le flot de l’actualité sociale, on oublierait presque le contenu de la bouteille à moitié pleine. Sans jamais travestir la réalité, Le 7 continuera en 2020 à mettre en valeur les initiatives positives et à prendre (parfois) le contre-pied de l’actualité. En attendant de vous retrouver le 7 janvier, je vous souhaite, au nom de la rédaction, une très belle année 2020. Qu’elle soit aussi douce et apaisée que possible, malgré le contexte. Merci de votre fidélité renouvelée ! 

    Arnault Varanne, rédacteur en chef


  • 23/12/2019

    La féérie de Noël est de retour à Châtellerault jusqu’au 4 janvier, avec de nombreuses animations parmi lesquelles la déambulation proposée ce lundi, à 18h30. Au fil des ans, ce spectacle est devenu un rendez-vous incontournable. Chaque année, il laisse des souvenirs magiques dans la mémoire des petits et des grands. Aussi, ceux qui ont eu la chance d'assister à « Gueule d’ours » ou à « La Parade amoureuse » ne manqueront certainement pas « Le Bal ». Pour les autres, voici l'occasion de découvrir un spectacle plein de poésie et de tendresse dont la Compagnie Remue-Ménage a le secret. Sa nouvelle fresque lumineuse et dansée est un voyage dans le temps jusqu’à la Belle Epoque. Embarquement  ce lundi, à 18h30, devant l’hôtel de ville. Accès libre. (Crédit photo : Remue-Ménage)

     


  • 22/12/2019

    Tôt ce matin, peu après 6h et la relève du service de sécurité, une oeuvre de l'exposition contemporaine Traversées a été incendiée, à Poitiers. Installée devant le baptistère Saint-Jean, "Save our souls (SOS)" a été en partie détruite par un acte volontaire (une poubelle a également été vandalisée, à quelques pas). Création emblématique de Traversées, l'oeuvre d'Achilleas Sours est un dôme composé de centaines de gilets de sauvetage retrouvés sur les plages de Lesbos (Grèce), qui symbolisent l'exode des migrants et leur "traversée" de la Méditerranée. Une enquête est en cours, la police scientifique est sur place pour recueillir tout élément pouvant lui permettre d'identifier le ou les auteurs de l'incendie. Venu constater les dégâts, l'adjoint en charge la culture à la mairie de Poitiers, Michel Berthier, n'a pas caché son émotion. "Quand on connaît un petit peu l'histoire, c'est un acte qui n'a rien d'anodin. C'est très triste."


Programmes de Cinéma Comme des rois En Guerre Everybody knows


Les dépêches

22/01/2020
Jeu maths : la solution du n°474 Lire la suite
22/01/2020
Anne Costa, nouvelle directrice du CHU de Poitiers Lire la suite
22/01/2020
Basket - Le PB86 renforce son secteur intérieur avec Ibrahima Camara Lire la suite
22/01/2020
Retraite - L'intersyndicale réclame un débat aux députés de la Vienne Lire la suite
22/01/2020
Justice - Le procès en appel de l'intrusion dans la mosquée de Poitiers renvoyé Lire la suite
22/01/2020
Nouvelle mobilisation des avocats jeudi à Poitiers Lire la suite
21/01/2020
Volley - Le Stade s'impose à Ajaccio (3-0) Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques