Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes


Enquête


Economie :

Zéro chômeur : ça avance

Engagées dans l’opération « Territoires zéro chômeur de longue durée », cinq communes du Châtelleraudais (*) relaient pour la première fois la Grève du chômage. Rendez-vous jeudi à Scorbé-Clairvaux… en attendant la mi-2020 et la probable création d’une Entreprise à but d’emploi.

7 février-7 novembre. Neuf mois après la première réunion publique, à Naintré, du projet « Territoires zéro chômeur de longue durée », l’actualité s’enrichit tous les jours de nouveaux éléments. Ce jeudi, entre 10h et 17h, les « Topeuses » et « Topeurs » impliqués dans le dispositif à l’échelle des cinq communes du Châtelleraudais (Cenon, Colombiers, Naintré, Scorbé-Clairvaux, Thuré) se retrouveront sur le parvis de la mairie de Scorbé. C’est la première fois que l’association Tope 5 s’associe à la Grève du chômage initiée à l’échelle nationale (4e). L’événement vise à alerter contre la privation d’emploi et à revendiquer le droit d’en obtenir un.

« Des demandeurs d’emploi se bougent pour contribuer à la réussite de la journée », glisse Delphine Plaud, coordinatrice locale du projet « TZCLD ». Cette guerre contre le chômage ne sera pas que symbolique puisque « Topeurs » et « Topeuses » ont prévu, entre autres animations, d’installer une recyclerie éphémère et d’organiser un repas anti-gaspi. «L’occasion de démontrer qu’une partie des emplois de demain relèveront du ré-emploi », abonde la coordinatrice. L’exemple de Mauléon (cf. n°432), dont l’Esiam a permis de créer plus de 80 emplois en CDI, montre que rien n’est impossible. « Tous les demandeurs d’emploi ont des compétences, assure Bruno Sulli, adjoint au maire de Naintré et vice-président de l’agglo. Le chômage coûte 46Md€, si nous prenons une petite partie de cette somme, nous pouvons y arriver. Le constat, c’est que le travail existe, mais qu’il n’y a pas d’emplois en face ! »

Une deuxième loi en salle d’attente

En neuf mois, Tope 5 s’est mis en ordre de bataille pour imaginer les secteurs d’activités susceptibles de fonder la future Entreprise à but d’emploi, espérée pour la mi-2020 et qui pourrait employer entre 110 et 120 personnes. « Enfin, dès que la loi pour une deuxième phase d’expérimentation sera votée… », précise l’élu. Quatre pistes sont à l’étude : l’entretien des espaces naturels, la création d’une recyclerie pour valoriser les déchets, un projet de guinguette et des services aux habitants ainsi qu’aux entreprises. On parle ici de livraison de courses, de montage de meuble, de récupération de vêtements au pressing…

« Tous ceux qui ne se retrouvent pas dans l’économie classique » -600 demandeurs d’emploi identifiés dans les cinq communes- ont leur place dans la future EBE. A l’image de Christelle, ancienne peintre en bâtiment et très impliquée dans le projet « TZCLD » du Châtelleraudais. Cette habitante de Thuré souffre de narcolepsie-cataplexie et sait qu’il n’existe « aucune entreprise susceptible de l’embaucher ». A l’exception de l’Entreprise à but d’emploi qui saura « s’adapter à elle ». Dans les dix territoires pionniers de l’expérimentation, 900 emplois durables ont déjà vu le jour. Le ministère du Travail attend les conclusions du comité scientifique en charge de l’évaluation du dispositif pour valider la deuxième phase. Ledit comité est présidé par l’économiste poitevin Olivier Bouba-Olga. Il devrait rendre son rapport dans les prochains jours. Deux cents territoires sont candidats à la deuxième phase d'expérimentation.

 

Nouvelle cordée en projection
Marie-Monique Robin présentera en avant-première son film Nouvelle cordée le mardi 19 novembre au Loft de Châtellerault, puis le lendemain, mercredi 20 novembre, à 20h au CGR Castille de Poitiers. La journaliste et documentariste deux-sévrienne y relate l’expérimentation Territoires zéro chômeur de longue durée à Mauléon. Entrée : 5€. Gratuit pour les demandeurs d’emploi des cinq communes. Plus d’infos sur la page Facebook @TOPE5C.
 

La grève du chômage, c’est aussi à Poitiers
Plusieurs quartiers de Poitiers, fédérées autour du Comité des alternatives pour l’emploi et l’entraide (Capee) portent aussi un projet de Territoire zéro chômeur de longue durée (TZCLD). Ils s’associent naturellement à la grève du chômage de jeudi avec une série de rendez-vous à la Blaiserie, à Cap-Sud ou encore aux Trois-Cités. A retenir également la conférence qui aura lieu à la Maison du peuple, salle Timbaud, entre 15h30 et 17h30. « TZCLD, trois ans après quels enseignements ? » Membre d’ATD Quart Monde et journaliste, Jean-Christophe Sarrot se chargera de répondre à la question. Il est le co-auteur du livre En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté. Entrée libre 

Arnault Varanne le 10/11/19

Programmes de Cinéma Comme des rois Les Aventures de Robin des Bois Everybody knows

Publicité

Les dépêches

13/11/2019
Municipales : Léonore Moncond'huy, tête de liste de Poitiers Collectif Lire la suite
10/11/2019
500 personnes réunies pour une rave-party illégale à Saint-Sauvant Lire la suite
10/11/2019
Volley/N2F : Cinquième victoire consécutive pour le Cep Saint-Benoit face à Mérignac (3-0) Lire la suite
09/11/2019
Hockey/D3 : Nouvelle victoire par forfait des Dragons face à Clermont Lire la suite
09/11/2019
Foot/N3 : Poitiers sans concession face à Arcachon (4-1) Lire la suite
09/11/2019
Hand/N2M : victoire sur le fil de Grand Poitiers face au Roc Aveyron (28-27) Lire la suite
09/11/2019
Volley/Ligue A : Poitiers battu par Toulouse (0-3) Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques