Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes


Enquête


Basket - Pro B - Poitiers-Paris : 90-79 :

Le PB86 tient sa première victoire

Elle est là ! Après trois lourds revers consécutifs en championnat, le PB86 a signé sa première victoire en Pro B, sur son parquet, face à Paris (90-79). Une bonne bouffée d'oxygène pour les Poitevins, lesquels ont enfin montré des gages d'adresse et de solidité.

En 2 mots
La réception de Paris avait tout du match de la peur pour le PB86. Et après trois lourdes défaites, les Poitevins se devaient non seulement de gagner, mais aussi de se rassurer dans le jeu et dans l'engagement. Contrairement à leurs dernières sorties, les hommes de Ruddy Nelhomme réalisaient cette fois une entame de match idéale, grâce à une adresse et une solidité défensive retrouvées. En face, les Parisiens manquaient de réussite (2/14 aux tirs) et concédaient un écart de neuf points à l'issue du premier quart-temps (10-19). Ils revenaient plus agressifs dans le second et profitaient de Poitevins moins précis pour réduire l'écart à -3, à trois minutes de la mi-temps. Mais Reynolds et ses partenaires ne s'affolaient pas et conservaient une avance de cinq points à la pause (37-32).

Ona Embo et Reynolds en réussite

Au retour des vestiaires, les visiteurs mettaient de nouveau la pression sur le PB86 et recollaient une nouvelle fois à -3 (37-40). Mais Reynolds et Ona Embo prenaient leurs responsabilités (8 points chacun dans le troisième quart-temps) et se chargeaient de distancer l'équipe adverse jusqu'à 19 unités (64-45), la plus importante marge de la rencontre. La partie se hachait peu à peu et voyait les fautes s’accumuler de part et d'autre. Les Poitevins ne cédaient pas à la nervosité et s'appuyaient sur un Mickaël Var précieux dans ce dernier quart-temps débridé (9 points à lui seul). Après avoir passé toute la rencontre en tête, ils s'imposaient logiquement face à une équipe de Paris relativement limitée (90-79). Une première victoire en Pro B cette saison, rassurante dans le contenu et qui devrait faire du bien aux têtes, avant deux déplacements périlleux à Saint-Chamond, le 8 novembre, et à Lille, le 15 novembre.

La stat
60. Comme le taux de réussite de Carl Ona Embo (photo) aux shoots à trois points, sur dix tentatives. Par son adresse dans l'exercice -3/5 dès le premier quart-temps-, le meneur de 30 ans a montré la voie aux siens (47% de réussite collective aux tirs).

Le joueur
Absent du cinq de départ, Mickaël Var s'est d'abord montré discret. Puis l'intérieur est monté en puissance au fil des minutes, jusqu'à terminer en trombe. Dans le dernier quart-temps, alors que la rencontre s'emballait sous la pression parisienne, le Réunionnais de 29 ans a doublé son total de points marqués (de 9 à 18) et ainsi permis à son équipe de garder ses distances jusqu'au coup de sifflet final. Il finit le match avec la meilleure évaluation du PB86 (22, 5 rebonds, 3 interceptions). Précieux.

La fiche
A Poitiers, salle Jean-Pierre-Garnier, Poitiers Basket 86 bat Paris Basket 90-79. Mi-temps : 37-31. Evolution du score : 19-10, 37-31, 63-52, 90-79. Score par quart-temps : 19-10, 18-22, 27-20, 26-27. Arbitrage de MM. Antiphon, Herpin et Mendes. 2000 spectateurs.

Poitiers. Reynolds (25), Ona Embo (24), Var (18), Mendy (9), M'Baye (8), Badji (2), Guillard (2), Tchouaffé (2). Entraîneur : Ruddy Nelhomme.

Paris. Boungou Colo (16), Francisco (15), Florimont (15), Sy (10), Denis (8), Barbitch (7), Chery (4), Begarin (4). Entraîneur : Jean-Christophe Prat.

Ils ont dit…

Ruddy Nelhomme (entraîneur du PB86) : « On a fait un bon match. On a eu des valeurs défensives très intéressantes en première mi-temps. Il fallait que l’on gagne. On était “ un peu malade ”. Cela faisait trois matchs de championnat que l’on ne jouait pas correctement, on a montré un autre visage. On a vu une équipe plus défensive, plus agressive. Certains joueurs reviennent, notamment Kévin (Mendy) qui est important dans notre système. On s’est donné les moyens de jouer un match. On n’est pas non plus guéri de tout. On n’a pas de garantie, on respire simplement un peu. »

Mickaël Var (intérieur du PB86) : « Ce soir, il y a du soulagement. On a vécu une période très difficile, surtout ces trois dernières semaines avec trois grosses défaites. On a fait le nécessaire à l'entraînement pour essayer de changer cette spirale négative. »

Jean-Christophe Prat (entraîneur du Paris Basket) : « Je ne suis ni déçu ni frustré. Quand vous avez un groupe très jeune comme le nôtre, il y a surtout besoin de travailler. (…) L'entame de match nous a plombés, clairement. On n'était pas dans le plan de jeu que l'on avait décidé et derrière, on court après le score. Plus on court après le score, plus on fait les efforts et la digue finit par lâcher. Il y a toujours eu un tir difficile de la part de Poitiers, aussi... C'est comme ça, c'est le basket. Moi, j'ai déjà basculé sur ma période de huit semaines qui arrive, où je vais enfin pouvoir façonner mon équipe. »

Steve Henot le 08/11/19

DR - Jordan Bonneau
Programmes de Cinéma La Révolution silencieuse Le jour des morts-vivants Les Aventures de Robin des Bois

Publicité

Les dépêches

13/11/2019
Municipales : Léonore Moncond'huy, tête de liste de Poitiers Collectif Lire la suite
10/11/2019
500 personnes réunies pour une rave-party illégale à Saint-Sauvant Lire la suite
10/11/2019
Volley/N2F : Cinquième victoire consécutive pour le Cep Saint-Benoit face à Mérignac (3-0) Lire la suite
09/11/2019
Hockey/D3 : Nouvelle victoire par forfait des Dragons face à Clermont Lire la suite
09/11/2019
Foot/N3 : Poitiers sans concession face à Arcachon (4-1) Lire la suite
09/11/2019
Hand/N2M : victoire sur le fil de Grand Poitiers face au Roc Aveyron (28-27) Lire la suite
09/11/2019
Volley/Ligue A : Poitiers battu par Toulouse (0-3) Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques