Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes



Enquête


Basket - Pro B - PB86-Lille : 85-91 ap :

Le PB battu à l'usure

A l’issue d’un long combat, le PB86 a perdu un match qu’il aurait pu gagner face à Lille, sans quelques moments de fébrilité coupables dans le quatrième quart-temps. Dommage.

En 2 mots
11 secondes à jouer, 77-74. Lille est sur le point de perdre la possession, mais l’arbitre se déjuge et la rend aux Nordistes. Inexplicablement, Marcos Suka-Umu est libre sur l’aile opposée. L’arrière ibère arme son tir et obtient la prolongation. Le PB86 ne le sait pas encore, mais il vient de laisser passer sa chance. Dans l’extra-time, Maurice Acker (19pts, 8 en prolongation) joue les bourreaux, assisté de Florent Tortosa sur la ligne des lancers francs. Cela malgré un Jay Threatt (19pts, 8pds, 25 d’évaluation) immense de générosité, mais trop esseulé à l’heure de porter l’estocade.
En dépit d’une avance de onze points après trente minutes, les troupes de Ruddy Nelhomme se sont donc prises les pieds dans le tapis, sans doute par manque de lucidité. Elles regretteront longtemps ces balles perdues (18) préjudiciables, ce lay-up de Kevin Harley manqué en contre-attaque ou ce tir en fadeway de Jay Threatt au buzzer du temps réglementaire qui refusa de rentrer. Las… Jusqu’à ce money time malheureux, Thinon (10pts), Anderson Jr (15pts) et leurs coéquipiers ont fait le job, agressifs en défense et partageurs en attaque. Mais l’absence d’une rotation supplémentaire -Warren Niles est resté scotché au banc à cause d’un genou douloureux- a pesé au bout d’un long combat très plaisant à observer des tribunes. D’ailleurs, les 1 616 spectateurs réunis à Saint-Eloi ne s’y sont pas trompés. Leurs sifflets se sont plutôt dirigés vers le trio arbitral, accusé de quelques égarements. Comme cette faute technique sifflée à Arnauld Thinon, coupable selon eux de floaping sur un écran rugueux de Nicolas Taccoen. Pas sûr que le PB ait perdu ce match de la 1re journée de Pro B sur des faits d’arbitrage. Maintenant, il lui reste à viser une grosse performance à Roanne, vendredi prochain. La Chorale fait partie des favoris à l’accession et n’a pas raté ses grands débuts à la Halle Vacheresse face à Gries Oberhoffen (92-77).

Le joueur
Marcos Suka-Umu a mis le panier décisif de la soirée, pour emmener tout le monde en prolongation. Avec 17pts, 4rbds et 6pds, l'arrière espagnol est logiquement notre MVP de la soirée, même si Acker et Threatt ne sont pas loin de mériter le trophée.

La stat
13. Comme l'écart maximal que le PB86 aura eu dans ce match, dans le deuxième quart-temps (37-24). Lille n'a mené au score que pendant 6'18''. Cela a suffi.

A Poitiers, salle Jean-Pierre Garnier, Lille bat Poitiers 91-85 après prolongation. Temps réglementaire : 77-77. Mi-temps : 44-34. Evolution du score : 20-21, 34-44, 61-53, 77-77, 85-91. Arbitrage de MM. Amrani, Soares et Bazine. 1 616 spectateurs.

Poitiers. Thinon (10), Threatt (25), Carey (6), Guillard (7), Harley (14), Mendy (8), Anderson Jr (15). Entraîneur : Ruddy Nelhomme.
Lille. Acker (19), Tortosa (18), Suka-Umu (19), Tacoen (6), Ceci-Diop (10), Remeku (5), Buckles (4), Duru (8), Larousse (2). Entraîneur : Jean-Marc Dupraz.

Ils ont dit…

Ruddy Nelhomme (entraîneur du PB86) :
« On a fait un match plutôt cohérent dans l’ensemble, mais on s’est un peu délités sur quelques actions dans le quatrième quart temps. A 11 secondes de la fin, on ne doit pas prendre ce tir à trois points et mieux défendre. C’est un peu frustrant, parce que dans l’ensemble on fait un bon match à sept, avec un joueur important de notre dispositif (Warren Niles) absent. Dans la prolongation, on s’est un peu désunis. »

Kevin Mendy (Poitiers) : « On a fait le match qu’il fallait, Lille est une belle équipe qui a de l’ambition. Nous avons des erreurs, peut-être par manque de lucidité. Le trois points, on ne doit pas le prendre. Dans la prolongation, c’est eux qui avaient le momentum. »

Jean-Marc Dupraz (entraîneur de Lille) : « Vu la manière, je suis content du résultat. J’avais dit aux joueurs que c’était une salle chaude, difficile avec une équipe qui défend dur. Il fallait donc que, même si nous étions décrochés à un moment, nous retrouvions de la sérénité. »

Thomas Ceci-Diop (Lille) : « Ce match a été un combat. Les deux équipes se sont battues, je félicite Poitiers parce que cela aurait pu tomber de leur côté. On se connaît peut-être mieux qu’eux. Au début de la prolongation, le petit écart que nous avons créé a été important. »

Arnault Varanne le 14/10/18

Programmes de Cinéma Jessica forever La lutte des classes Douleur et gloire

Publicité

Les dépêches

24/05/2019
Basket /Pro B - Le PB86 domine Gries et jouera les play-offs face à Orléans Lire la suite
23/05/2019
Les professionnels de la petite enfance se mobilisent aujourd’hui Lire la suite
23/05/2019
Youth for climat - La jeunesse dans la rue à Poitiers demain Lire la suite
23/05/2019
Une ambulance des pompiers à la renverse Lire la suite
22/05/2019
Au Fil du Son #16 - Les derniers noms sont connus Lire la suite
22/05/2019
Avant/après - Il fallait reconnaître la place du palais de justice Lire la suite
21/05/2019
Basket/ProB - Efe Uwadiae-Odigie en pigiste médical de Ron Anderson Jr Lire la suite
Archives

    Publicité


    Publicité
      les rubriques informations pratiques