Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes



Enquête


photographie :

Au cœur du Vietnam

Le photographe Sébastien Laval expose le récit de vingt années de travail au Vietnam, pendant lesquelles il a rencontré toutes les ethnies du pays. Rendez-vous jusqu’au 23 novembre au Dortoir des moines, à Saint-Benoît.

Un choc émotionnel et culturel. » Voilà comment Sébastien Laval qualifie son arrivée à Hanoï. C’était le 10 décembre 1995, juste un an après la levée de l’embargo américain. Le Vietnam s’ouvre petit à peut au monde. Les voitures sont aussi rares dans les rues que les visiteurs venus d’Occident. C’est là que le photographe poitevin débarque, à 22 ans, avec un ami journaliste de L’Humanité. « Pour la première fois, je partais loin de Poitiers. Il n’y avait ni portable ni Internet, se souvient l’intéressé. J’étais fasciné par l’histoire de ce pays, les invasions successives, la guerre évidemment, mais je n’avais jamais travaillé à l’étranger. » S’en suivent pourtant vingt ans d’allers-retours incessants pour accomplir la mission qu’il s’est fixé : partir à la rencontre des populations oubliées, installées dans les provinces reculées et souvent montagneuses du Vietnam.

Les cinquante-quatre ethnies de ce pays escarpé, il les a toutes rencontrées. A commencer par les Pa Then, dans le Nord, qu’il a fait venir dans la capitale. « Je présentais mon travail au musée ethnographique d’Ha- noï. J’ai invité cinq femmes de cette région pour qu’elles parlent de leur culture. C’était la première fois. Des journa- listes sont ensuite partis tour- ner des reportages sur place. Pour moi, c’était gagné. » Cette exposition médiatique n’avait qu’un seul but : que les gens fassent connaissance.

Une partie de ce travail est exposée au Dortoir des moines, à Saint-Benoît. Une trentaine de clichés tirés en grand format montrent aussi la modernisation fulgurante du pays en l’espace de vingt ans. Au centre de la grande salle voûtée, un film reprend des scènes de la vie quotidienne tournées au fil de l’eau. Aucun montage, juste des sons rapportés directement du Vietnam. Un témoignage vivant. A voir jusqu’au 23 novembre.

Romain Mudrak le 20/11/17

Programmes de Cinéma Everybody knows Green book L'Île aux chiens // en version française

Publicité

Les dépêches

26/06/2019
Canicule - Trois écoles fermées à Châtellerault Lire la suite
26/06/2019
Canicule : dans la Vienne, les collectivités veillent Lire la suite
26/06/2019
Au premier semestre, la mortalité routière en hausse dans la Vienne Lire la suite
23/06/2019
Fait divers - Un homme de 36 ans se noie au lac de Saint-Cyr Lire la suite
22/06/2019
Fait divers - Une jeune femme de 20 ans perd la vie sur la RN147 Lire la suite
21/06/2019
Santé - Un cas de tuberculose pulmonaire détecté à l'école Alphonse Daudet, à Poitiers Lire la suite
21/06/2019
Disparition de Tiphaine Véron : enfin le dossier d’enquête japonais ! Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques