Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes



Les dépêches du mois de December 2019


  • 30/12/2019 : La Vienne gagne encore des habitants

    L'Insee vient de publier les derniers chiffres de population établis au 1er janvier 2017 et qui servent de base légale au 1er janvier 2020. On y apprend notamment que la Vienne compte 436 876 habitants, soit 807 de plus que lors du dernier décompte. Entre 2012 et 2017, la Vienne fait d'ailleurs partie des cinq départements de Nouvelle-Aquitaine à avoir soutenu la croissance de population dans la région, avec la Gironde, les Landes, la Chaente-Maritime et les Pyrénées-Atlantiques. Dans le détail, Poitiers (90 703 habitants) a gagné 113 habitants par rapport à 2016 et Châtellerault (32 604) en a perdu 283. Le détail commune par commune est à retrouver ici.


  • 28/12/2019 : Fait divers - Une automobiliste percute un mur et se tue, près de Civray

    Un nouveau drame de la route s'est produit dans la nuit de vendredi à samedi, sur la départementale 1 à Saint-Gaudent. Peu après minuit, un véhicule léger a heurté à pleine vitesse un mur d'habitation. La seule personne à son bord, une femme de 48 ans, est décédée. C'est le deuxième accident mortel de la circulation survenu au sud de Civray en l'espace d'une semaine.


  • 27/12/2019 : Basket/ProB - Le PB86 une nouvelle fois affligeant

    Intéressant en première mi-temps, affligeant après la pause, le PB86 a subi ce soir face à Quimper sa neuvième défaite d'affilée en Pro B face à Quimper par un écart gigantesque (64-91). Devant à la mi-temps grâce à leur adresse (45-43), les Poitevins n'ont marqué que 19pts en seconde période, laissant aux Quimpérois un boulevard pour s'imposer. Avec douze défaites en treize journées, Poitiers termine 2019 de la pire des manières. Prochain match à Antibes le 10 janvier. 


  • 23/12/2019 : Basket/ProB - Huitième revers consécutif pour le PB à Nantes (67-83)

    Pas de miracle pour le Poitiers Basket 86 ce soir à Nantes. En dépit d'un très bon départ (24-12), les Poitevins n'ont pas tenu la distance sur le parquet du cinquième de Pro B (63-87) et subissent ainsi leur huitième défaite d'affilée, la onzième en douze journées de championnat. Prochaine échéance vendredi face à Quimper, qui s'est imposé avec autorité contre Vichy-Clermont (85-73).


  • 23/12/2019 : Alain Claeys réagit à l’incendie de l’œuvre SOS

    Suite à l’incendie volontaire, dans la nuit de samedi à dimanche, de « Save our souls (SOS)", l’une des œuvres emblématiques de l’exposition contemporaine Traversées/Kimsooja, installée devant le baptistère Saint-Jean, le maire de Poitiers, Alain Claeys, a souhaité réagir sur le site de la mairie.  « Au-delà de la tristesse qui m’anime, il y a l’incompréhension. Une œuvre d’art est l’expression libre d’un créateur. Elle n’a pas pour ambition de changer le monde ni en résoudre les problèmes : c’est un point de vue, subjectif, sensible, qui peut nous interroger sur notre société. Si l’artiste est libre dans son acte de création, le spectateur est tout autant libre de penser ce qu’il veut. Il est d’ailleurs sain qu’une œuvre d’art suscite des émotions, des opinions et des réactions. Mais détruire une œuvre d’art, c’est empêcher, supprimer toute possibilité de réfléchir, d’échanger ou de débattre.  Dans la perspective du Baptistère Saint-Jean, l’œuvre d’Achilleas Souras est bien à sa place, en écho à l’édifice du 5e siècle qui célébrait naissances et baptêmes. Cet abri de fortune, gigantesque igloo multicolore, est fait de gilets de sauvetage, ramassés par le jeune artiste grec sur les plages de l’île de Lesbos au plus fort de la crise des migrants. Tout un symbole. Etre né ici ou ailleurs n’amène pas au même destin, à la même vie. Mes pensées vont à l’artiste, aux Poitevins, à tous les citoyens qui sont, je le sais, indignés. Poitiers est tout le contraire de cet acte odieux et scandaleux : une ville de débats et d’ouverture.  Par une décision entre la Ville et l’artiste, l’œuvre sera exposée en l’état jusqu’à la fin de Traversées / Kimsooja, avec une explication de sa dégradation. Parce que l’art doit continuer à être libre et pouvoir toucher le plus grand nombre. »


  • 22/12/2019 : Fait divers - Une collision fait un mort sur la D35, au sud de Civray

    Un accident de la circulation est survenu ce dimanche, vers 17h30, au sud de Civray, à la frontière avec la Charente. Deux véhicules légers sont entrés en collision alors qu'ils circulaient sur la D35, à hauteur de Genouillé. Sur place, les secours -Smur 16 et HéliSmur- n'ont pu que constater le décès d'un des deux automobilistes, un homme de 63 ans.


  • 22/12/2019 : Rugby/Fédérale 3 - Le Stade Poitevin enchaîne face au Mans (35-3)

    Ce dimanche après-midi, le Stade poitevin rugby jouait un match en retard de Fédérale 3, à l'extérieur contre le RC Le Mans. Délocalisée sur le terrain de La Ferté Bernard, la rencontre a tourné à l'avantage des Dragons (35-3), invaincus depuis neuf matches. Cette nouvelle victoire bonifiée leur permet de passer les fêtes à la deuxième place, récupérée à l'US Tours rugby. Reprise du championnat le 12 janvier avec un déplacement à Auray, actuel 9e de la poule.


  • 21/12/2019 : Volley/Ligue A - Le SPVB termine l'année sur une victoire

    Le Stade poitevin volley beach a dû s'employer, ce soir, pour l'emporter chez lui face à l'Arago de Sète (3-0), dans la cadre de la 13e journée de Ligue A. En effet, les hommes de Rogerio Brizola ont remporté chacun des trois sets avec seulement deux points d'écart (27-25, 25-23, 28-26). Ils finissent donc l'année 2019 sur une solide victoire -la cinquième en championnat cette saison- et surtout, se donnent un peu d'air avec le bas du classement. Reprise le 15 janvier prochain, avec un déplacement à Toulouse, qui compte le même nombre de points que les Poitevins au classement.


  • 20/12/2019 : Basket/Pro B - Lourde défaite du PB86 contre Aix-Maurienne (72-88)

    Le PB86 a encaissé ce soir sa septième défaite consécutive face à Aix-Maurienne (72-88). La réussite de Carl Ona Embo (24pts, 6/8 à 3pts) n'a pas suffi, loin s'en faut, à freiner Burrows (23pts), Nkaloulou (17pts) et leurs coéquipiers. Avec cette dixième défaite en onze journées et des lacunes criantes, en défense comme en attaque, Poitiers reste évidemment lanterne rouge de Pro B. Prochain match lundi 23 décembre à Nantes, avant la réception de Quimper, le 27. D'ici là, le club espère avoir trouvé un pigiste médical pour pallier l'absence de Pierre-Yves Guillard.


  • 20/12/2019 : Municipales : une liste dissidente à Jaunay-Marigny

    La rumeur circulait depuis quelques semaines dans la commune, c’est désormais une information confirmée. Conseillère municipale en charge de la Petite enfance et de l’Enfance dans l’actuelle équipe dirigée par Jérôme Neveux, Carole Pinson conduira une liste dissidente baptisée « Ensemble plus fort pour Jaunay-Marigny ». « Le maire sortant n'a pas su, malgré de nombreuses mises en garde, maintenir l'unité de l'équipe municipale, déplore Patrick Lantrès, adjoint au Développement économique et numérique, lui aussi en rupture. Bon nombre d’élus sortants qui ont directement contribué aux réalisations du mandat qui s’achève, ont décidé de ne pas se représenter à ses côtés. » Outre les deux élus précités, Jean-François Jolivet, Jean-Philippe Bourras, Abdel Rochdi et… Francis Girault prendront part aux Municipales de mars 2020 sous les couleurs d’« Ensemble plus fort ». L’ancien maire (76 ans, sept mandats) de la commune, qui avait laissé sa place en 2014 à Jérôme Neveux, soutient donc lui aussi Carole Pinson contre son ancien protégé. « C’est bien signe qu’il doit y avoir un problème ! » Si elle est élue le 22 mars prochain, la liste promet que la commune « reprendra sa marche en avant » et ne se « contentera pas de subir les décisions prises ailleurs ». Le tout grâce à un « programme réaliste et concret ». Jérôme Neveux regrette évidemment la situation, mais est bien décidé à faire triompher sa liste « Unis pour Jaunay-Marigny ». Il met en avant le soutien de Joël Bizard, ancien maire de Marigny-Brizay, et se félicite que la future équipe, plus d’un tiers de sortants et « de nouveaux talents de toutes les générations, de toutes les sensibilités » soit porteuse des valeurs de « solidarité, de progrès » et de… « loyauté ». Pour l'anecdote, les dissidents se sont vu retirer leur délégation dès l'annonce de leur liste. 

     

     

     

     


  • 20/12/2019 : Le Poitiers social club chante Noël

    Avec la complicité de l'atelier musical Wepop, les membres du Poitiers social club donneront deux mini-concerts devant l'ancien théâtre de Poitiers, ce samedi 21 décembre à 16h et 17h30. Ils interpréteront des chants de Noël au profit des ateliers Cord'âges. A votre bon coeur... 


  • 20/12/2019 : Un deuxième TEDx Poitiers le 1er février 2020 au Futuroscope

    Après une première édition plébiscitée en février dernier, les bénévoles de Vox Actum préparent un deuxième TEDx Poitiers pour le 1er février 2020. Cette fois, la manifestation se déroulera au Futuroscope, dans le pavillon des Mystères du Kube, afin d'accueillir un plus large public. Autre nouveauté, toutes les conférences seront interprétées en Langue des Signes Française afin de rendre l'événement accessible à la communauté sourde et malentendante. Le thème retenu pour cette nouvelle édition est la "co-errance", le secret restant bien gardé autour du casting d'intervenants. La billetterie en ligne ouvre dès dimanche sur le site internet de l'événement.


  • 19/12/2019 : Le Parti communiste rejoint Poitiers Collectif

    L’annonce a été faite ce soir au cours d’une conférence de presse. Le Parti communiste a rejoint Poitiers Collectif dans la bataille qui s’ouvre pour les élections municipales à Poitiers. Ce n’était plus vraiment un secret, mais le PC quitte donc la majorité d’Alain Claeys pour s’allier au mouvement conduit par Léonord Moncond’huy. Deux autres partis ont également rejoint officiellement ce soir Poitiers Collectif (déjà soutenu par EELV, Génération.S et Nouvelle Donne) : A nous la démocratie, créé il y a moins de quatre ans, et Génération Ecologie, le parti de la députée des Deux-Sèvres Delphine Batho notamment. « Notre démarche collective, ouverte et transparente, engagée il y a deux ans, a abouti à une recomposition inédite du paysage politique à Poitiers », souligne le directeur de campagne, Charles Reverchon-Billot.
    Plusieurs dates sont désormais à retenir pour découvrir ou suivre Poitiers Collectif dans les prochaines semaines. Le 8 janvier, une plénière organisée au centre d’animation de Beaulieu sera l’occasion de connaître son programme officiel. Le 22 janvier, rendez-vous au Moulin de Chasseigne pour rencontrer les 53 membres de la liste complète. Puis le 31 janvier, aux Salons de Blossac, le collectif invitera les Poitevins à un moment festif pour leur présenter ses vœux 2020 pour la ville.


  • 18/12/2019 : Education : vers un "démantèlement" de Réseau Canopé selon les syndicats

    Les délégués du personnel ont claqué la porte du conseil d'administration de Réseau Canopé qui se tenait cet après-midi au siège de l'établissement public situé sur la Technopole du Futuroscope. De source syndicale, la direction a décidé de confier les Ateliers Canopé, présents dans chaque département français, aux rectorats d'académie. "C'est un véritable démantèlement, confie Nadège Gohier, l'une des porte-parole des agents en colère. C'est dans ces ateliers que nous recevons notre public d'enseignants et diffusons nos ressources." Une soixantaine d'agents ont décidé de se rassembler symboliquement, en milieu d'après-midi, dans le hall d'entrée du bâtiment de Chasseneuil. Ce mouvement a été suivi dans d'autres départements. Les missions de l'éditeur public de ressources pédagogiques devraient se recentrer sur la formation continue en ligne des enseignants. De source syndicale toujours, le budget 2020 sera amputé de 3,28M€ (il était de 86M€ en 2019). Une vingtaine d'enseignants détachés pour les besoins des ateliers Canopé retourneront dans leurs établissements, d'autres quitteront l'établissement (retraite...) sur un total de 1 380 agents (dont 350 à Chasseneuil). Dans un communiqué commun, les cinq organisations syndicales de Réseau Canopé indiquent qu'"il s’agit d’une restructuration brutale, sans concertation avec les agents et leurs représentants, sans considération pour les personnels. Les incohérences et les incertitudes restent toujours aussi nombreuses : le calendrier et les modalités des concertations ne sont pas fixés, le calendrier de la mise en œuvre non plus. Il n’y a ni modèle économique ni moyens financiers pour assurer les missions à venir." L'intersyndicale appelle à la mobilisation demain après-midi lors de la manifestation contre la réforme des retraites, qui aura justement lieu sur la Technopole du Futuroscope.


  • 17/12/2019 : Social - Fonderie fonte : la période de chômage partiel prolongée

    La reprise par Liberty House des fonderies aluminium et fonte d’Ingrandes-sur-Vienne, en mai dernier, est loin d’avoir restauré la sérénité parmi les salariés. Ce lundi, lors du conseil social et économique de la fonderie fonte, qui compte actuellement 317 salariés en CDI, la direction a annoncé cinquante jours de chômage partiel au cours du premier semestre 2020, lesquels font déjà suite à cinquante jours entre septembre et décembre. Du côté des élus CGT, les revendications restent inchangées. « Le groupe Liberty doit engager  les travaux de diversification afin de stimuler l’arrivée de nouvelles pièces et doit faire le nécessaire auprès de Renault afin qu’il s’engage à tenir ses engagements pris lors de la reprise de l’entreprise. » Face à une perte financière chiffrée fin novembre à 3,4M€, la direction a annoncé lors du CSE le versement d’1M€. La perspective de production en décembre est de près de 19 500 carters et oscille entre 19 000 et 21 000 pour chacun des trois premiers mois de 2020. Parallèlement, côté diversification, la piste Volvo pour le projet de réalisation de disques de freins est tombée à l’eau. « Le fait d’être adossé à un groupe n’est plus, pour Volvo, une garantie suffisante pour homologuer un nouveau fournisseur », déplorent les élus CGT. Ils restent vigilants et, « dans l’éventualité d’un réorganisation de l’entreprise », réclament la mise en place de formations  pour « permettre aux salariés d’accéder à des emplois différents de ceux liés directement ou indirectement au métier de la fonderie ».


  • 17/12/2019 : Réforme des retraites : près de 23% d'enseignants en grève selon le rectorat

    Selon le rectorat d'académie de Poitiers, 22,70 des enseignants du premier et second degrés sont en grève aujourd'hui, pour protester contre la réforme des retraites portée par le gouvernement. Les autres personnels sont 7,67% à avoir débrayé pour ce troisième jour de manifestation nationale après les 5 et 12 décembre. A l'échelle nationale, le Snuipp-FSU estime que 50% des professeurs sont en grève, un chiffre surévalué selon le ministère de l'Education nationale, qui parle de 25%. 


  • 16/12/2019 : Réforme des retraites : des enseignants interpellent les parents au collège France-Bloch-Sérazin

    Des enseignants opposés à la réforme des retraites ont décidé de prendre la parole au collège France-Bloch-Sérazin (Poitiers Beaulieu) à travers une "Nuit des bahuts". Plus précisément, ils ont profité d'une réunion parents-professeurs prévue de longue date pour expliquer la raison de leur mobilisation, avec l'accord du principal Frédéric Pluchard. "Il ne s'agit pas d'occupation ou de prise d'otage, souligne Florent Bonneval, l'un des profs de l'établissement. Nous voulons que l'Ecole soit un lieu de débats constructifs, une lumière dans la nuit." Tous les enseignants des écoles et lycées du secteur ont été invités. "Nous ne devons pas seulement discuter de l'impact de la réforme pour les enseignants mais pour l'ensemble des actifs, indique Estelle Bisserier, également enseignante à France-Bloch-Sérazin. C'est notre modèle de société fondé sur la solidarité et la redistribution qui est menacé."  Le dialogue pourrait se poursuivre dans la soirée avec les parents et les professeurs intéressés, sans perturber le bon déroulement de la rencontre pédagogique. Demain matin, un rassemblement plus large est prévu à partir de 7h devant le rectorat. Une assemblée générale des personnels de l'Education nationale est programmée à 10h sur le campus.


  • 16/12/2019 : Réforme des retraites : nouvelles mobilisations demain et jeudi

    Lors de son assemblée générale, ce lundi, l'intersyndicale CGT, CNT, FAFPT, FO, FSU, Solidaires de la Vienne a précisé les différents points de ralliement de demain mardi 17 décembre, nouvelle journée de mobilisation : Châtellerault à 10h devant la Carsat ; Montmorillon à 10h devant la sous-préfecture ; Poitiers à 14h, départ de la manifestation promenade des Cours, suivie d'une assemblée générale interprofessionnelle à 17h, amphi Descartes de l'Hôtel Fumé ; Loudun à 18h devant la mairie. Par ailleurs, la CGT Energie appelle à se rassembler devant la centrale de Civaux, dès 6h30, pour opérer "une baisse de charge et un blocage""Exigeons ensemble le retrait du projet Macron/Delevoye sur les retraites, le maintien et l'amélioration de tous les régimes de retraites existants avec le retour au départ à la retraite à 60 ans à taux plein, l'amélioration du niveau des pensions, salaires et minima sociaux, l'amélioration des conditions de travail et l'augmentation des salaires, la fin du démantèlement organisé de notre sysème de protection sociale et des services publics sur l'ensemble du territoire, la justice sociale." Dès à présent, l'intersyndicale appelle à la mobilisation jeudi à 14h, zone du Futur, devant le Palais des congrès du Futuroscope, avec une arrivée devant les locaux du Medef. 


  • 16/12/2019 : Journée internationale des migrant-e-s : rassemblement mercredi à Poitiers

    Le 18 décembre, journée internationale des migrant-e-s, les États généraux des Migrations 86 appellent à un rassemblement à 18h, devant le baptistère Saint-Jean, à Poitiers (lampe frontale ou de poche conseillée). "Comme dans de nombreuses villes en France, nous manifesterons pour la liberté et l'égalité des droits, avec le soutien de nombreux syndicats et partis politiques :  « Egaux, Egales, personne n’est illégal » ", soulignent-ils dans un communiqué.


  • 15/12/2019 : Rugby/Fédérale 3 - Le Stade poitevin victorieux à Chinon

    Après son match nul face à Trignac le week-end passé, le Stade poitevin rugby, 3e de sa poule, est allé décrocher une belle victoire  18 à 13 face à Chinon, dans le cadre de la 11e journée de championnat de Fédérale 3. Les joueurs poitevins se rendront au Mans le 22 décembre pour jouer un match en retard de la 7e journée, avant de recevoir le 19 janvier le Cercle Saint-Jules de Saint-Malo. 


  • 14/12/2019 : Handball/N2M - Grand Poitiers s'impose face au leader de sa poule

    Dans le cadre de la 10e journée du championnat de Nationale 2, les handballeurs de Grand Poitiers n'ont rien lâché et ont décroché une belle victoire, 34 à 27, face aux Girondins de Bordeaux-Floirac, leaders de la poule 1. A l'issue de ce match au sommet, ils virent en tête à la trêve. Prochain match à Bègles le 25 janvier. 


  • 14/12/2019 : Handball/N2F - Belle victoire des handballeuses de Grand Poitiers

    Dans le cadre de la 8e journée du championnat de Nationale 2, les handballeuses de Grand Poitiers ont battu Rochechouart-Saint-Junien 28 à 18. Cinquièmes au classement provisoire de la poule 2, elles ont désormais rendez-vous le 4 janvier à Vierzon.


  • 14/12/2019 : Football/N3 - Châtellerault finit l'année en beauté

    Le derby Chauvigny-Poitiers ayant été reporté, Châtellerault est le seul club de la Vienne à avoir joué ce samedi, dans le cadre du championnat de National 3. Les hommes de Rodolphe Levrault se sont imposés 3-0 à Cognac, grâce notamment à un doublé de Théo Montavit. Ils remontent provisoirement à la 9e place. 


  • 14/12/2019 : Hockey sur glace/D3 - Poitiers toujours invaincu !

    Plus rien ne semble pouvoir faire trembler les Dragons qui se sont imposés 12 à 3, ce soir, à domicile sur la glace de Poitiers, devant près de 1 100 spectateurs. Dans ce match retour face à Anglet 2, les hommes de Franck Fazilleau  se sont montrés offensifs et n'ont jamais vraiment été inquiétés, menant 4 à 0 à la fin du premier tiers-temps puis 9 à 3 à l'issue du deuxième. Ils caracolent donc toujours en tête de la poule C du championnat de D3. Ils se rendront à La Roche-sur-Yon le week-end prochain. 


  • 14/12/2019 : Volley/Ligue A - Tours remporte le derby (3-1)

    Le match de gala entre le Stade poitevin volley beach et le Tours volley ball a tourné ce soir à l'avantage du champion de France sortant. Les Tourangeaux ont d'abord subi la furia des troupes de Rogerio Brizola (17-25), avant de dérouler leur jeu (26-24, 25-19, 25-20). Avec 27pts à son compteur, le Letton Egleskalns a fait très mal au SPVB, qui s'incline pour la huitième fois en douze journées. Prochain match samedi 21 décembre face à Sète, toujours à Lawson-Body. 

     


  • 14/12/2019 : Préjugix : lancement officiel ce samedi

    La version 400mg du Préjugix, le médicament anti-préjugés initié par OS L’Association et ses partenaires, sort ce samedi. Après le temps de la mise en boîte, qui a mobilisé quelque deux mille personnes à travers trois cents ateliers dans toute la Nouvelle-Aquitaine, l’heure de la sortie officielle est enfin arrivée ! Retrouvez le Préjugix aujourd'hui en centre-ville de Poitiers, place du Maréchal-Leclerc de 14h à 19h, ainsi que dans de nombreuses pharmacies (liste sur www.prejugix.com). Il ne faut pas hésiter à se le procurer, ce médicament est sans effets secondaires et il permet de partager et de sensibiliser autour des préjugés. 


  • 13/12/2019 : Basket/ProB - Le PB86 corrigé à Saint-Quentin

    Le fameux choc psychologique voulu par les dirigeants du PB86 avec l'éviction de Ruddy Nelhomme n'aura pas eu lieu. Poitiers a bu le bouillon ce soir à Saint-Quentin (59-78), pour le compte de la 10e journée de championnat. Malgré un premier quart-temps correct (16-20), les troupes d'Antoine Brault ont sombré dans l'Aisne, pointant même à trente longueurs dans le troisième acte. Pour son retour sous le maillot du SQBB, Ryan Rhoomes a fait très mal à la lanterne rouge (23pts, 16rbds, 36 d'évaluation). Avec cette neuvième défaite en dix sorties, le PB reste plus que jamais au fond de la Pro B. Prochain match vendredi 20 décembre face à Aix-Maurienne. 


  • 13/12/2019 : COP21 : une "conférence désobéissante" organisée cet après-midi à Poitiers

    "L'avenir à +5°C avec Société générale #stopriograndeLNG". Un quinzaine d'activité de ANV-COP21 se sont rassemblés ce vendredi après-midi à l'intérieur de l'agence de la Société générale située place Leclerc, à Poitiers. Objectif de cette "conférence désobéissante et ouverte au public" : "dénoncer les soutiens financiers massifs de la banque au gaz de schiste et l'appeler à se désengager du projet Rio Grande LNG aux Etats-Unis"


  • 13/12/2019 : Météo - Vents forts : vingt-huit interventions des sapeurs-pompiers depuis cette nuit

    Comme annoncé par Météo France, le département de la Vienne a subi cette nuit de forts coups de vent qui ont nécessité de nombreuses interventions de la part des sapeurs-pompiers de la Vienne. Entre 4h30 et midi ce vendredi, ils sont intervenus vingt-huit fois pour des arbres et branches tombés sur la voie publique. 


  • 12/12/2019 : Réforme des retraites : nouvelle journée de mobilisation à Poitiers

    Une centaine de manifestants sont réunis devant la gare routière de Poitiers depuis 17h afin d’informer les voyageurs sur les raisons pour lesquelles ils s’opposent à la réforme de la retraite. Une façon également de « soutenir symboliquement les chauffeurs des cars Macron qui ne peuvent pas faire grève », selon un représentant de l’intersyndicale. Cette action s’inscrit dans la continuité d’autres mobilisations qui ont émaillé cette journée de jeudi. Des lycéens ont débrayé dans plusieurs établissements de Poitiers aujourd’hui (Nelson-Mandela, LP2I, Victor-Hugo, Camille-Guérin). Le pot de départ du directeur général du CHU de Poitiers Jean-Pierre Dewitte a également été perturbé en milieu d’après-midi. Par ailleurs, un rassemblement a eu lieu devant la permanence du député de la 2e circonscription de la Vienne Sacha Houlié. « L’objectif est de montrer que le mouvement continue tous les jours entre les grands rassemblements », indique Gilles Tabourdeau du Snuipp-FSU. Il indique d’ailleurs que des occupations d’établissements scolaires sont envisagées pour la semaine prochaine, même la nuit. L’intersyndicale appelle à la mobilisation samedi matin à 11h autour d’Auchan à Poitiers-Sud, avant un nouveau jour de grève qui pourrait être très suivi le mardi 17 décembre. « En plus de cela, des salariés réunis en AG dans leur secteur peuvent décider d’actions sans que l’intersyndicale ne soit au courant », note Catherine Giraud de la CGT. Demain matin, à partir de 5h30, les cheminots grévistes préparent d’ailleurs une action autour de Pont-Achard.


  • 12/12/2019 : Cinéma - J'accuse - Le directeur du Tap conserve la confiance du bureau

    Plusieurs jours après sa déprogrammation du TAP Castille, le J'accuse de Roman Polanski continue d'agiter l'association Scène nationale du Tap. Mardi, les membres du bureau se sont réunis pour évoquer ce choix, pris par Jérôme Lecardeur (et non le conseil d'administration, comme nous l'avons écrit dans le n°469). Dans un communiqué, « ils comprennent les circonstances qui ont amené le directeur du Tap à déprogrammer le film J’accuse de Roman Polanski, le 26 novembre 2019 au Tap-Castille. Ils regrettent cette décision qui s’apparente à une forme de censure et est contraire aux principes qui ont toujours été fermement défendus par le Tap. Néanmoins, ils renouvellent leur confiance au directeur et à son équipe. » Par ailleurs, nos confrères de La Nouvelle République rapportent que Bernard Matignon, qui occupait jusqu'alors les fonctions de trésorier au sein de l'association, a présenté sa démission, faute d'un « débat public ou d'une table-ronde (...) avec la direction, des représentants du public, des professionnels du cinéma, et bien sûr des militant.e.s anti-Polanski… »


  • 12/12/2019 : Au Fil du Son #17 : La Rue Kétanou, Vald, 47Ter, Julien Granel pour commencer

    La 17e édition du festival Au Fil du Son se prépare. Hier soir, l'organisation a levé le voile sur quatre des nombreux artistes qui seront présents les 23, 24 et 25 juillet 2020 à Civray. On y retrouvera donc Julien Granel (pop française), le célèbre groupe La Rue Kétanou, ainsi que 47Ter et Vald, pour la caution rap de la manifestation. D'autres noms seront annoncés au fil des prochaines semaines. A noter que la billetterie est d'ores et déjà ouverte sur le site internet de la Ch'mise verte, l'association organisatrice.


  • 11/12/2019 : Grève : l'intersyndicale appelle à la poursuite du mouvement

    Les annonces du gouvernement ce mercredi n'ont pas convaincu l'intersyndicale. Les organisations CGT, CNT, FAFPT, FO, FSU et Solidaires de la Vienne appellent à poursuivre la mobilisation contre la réforme des retraites. Plus largement, "les organisation syndicales pointent la responsabilité du gouvernement sur la situation sociale et dénoncent, une nouvelle fois, les annonces du Premier ministre. Elles constituent une tentative pour semer la confusion et diviser en faisant supporter la réforme aux jeunes générations. La réforme des retraites par points, ni pour nous, ni pour les jeunes !" explique l'intersyndicale dans un communiqué. Plusieurs rendez-vous sont déjà fixés à Poitiers : demain à 17h, sur le parvis de la gare ; samedi à 11h au rond-point d'Auchan sud (près de l'entrée de l'autoroute) ; mardi 17 décembre, à 14h, départ de la manifestation promenade des Cours (15h, passage à la Madeleine) avec un "appel à toutes les femmes pour qu'elles soient en tête de la manif".


  • 11/12/2019 : Cyclisme : FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope dans le gratin mondial pour quatre ans

    L'Union cycliste internationale a annoncé hier la liste des équipes féminines intégrées au Womens World Tour, le gratin planétaire. La FDJ-Nouvelle-Aquitaine-Futuroscope fait partie des huit Teams à décrocher une licence pour les saisons 2020, 2021, 2022 et 2023. Une assurance de pouvoir disposer d'une visibilité incomparable.


  • 11/12/2019 : Jeu maths : la solution du n°470

    Toutes les quatre semaines, le 7 vous propose, en partenariat avec l’association des professeurs de mathématiques de l’enseignement public (http://apmep.poitiers.free.fr/), un jeu qui met vos méninges à rude épreuve.

    Parapluies


    LE PROBLEME
    On suppose vraies les deux propositions suivantes :

    • ( P1):  S'il pleut, Pierre prend son parapluie.
    • ( P2):  Jean prend son parapluie s'il pleut et seulement s'il pleut.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              Dans chacun des cas suivants, peut-on déduire de (P1) et (P2) une information supplémentaire ?
    1°)   Jean prend son parapluie.
    2°)   Jean ne prend pas son parapluie.
    3°)   Pierre prend son parapluie.
    4°)   Pierre ne prend pas son parapluie.
    5°)   Il pleut.
    6°)   Il ne pleut pas.

    LA SOLUTION
    1°) Il pleut et Pierre prend aussi son parapluie.
    2°) Il ne pleut pas.
    3°) On ne peut rien dire, ni sur le temps qu'il fait ni sur la décision de Jean.
    4°) Il ne pleut pas et Jean ne prend pas non plus son parapluie.
    5°) Jean et Pierre prennent leurs parapluies.
    6°) Jean ne prend pas son parapluie.


  • 10/12/2019 : Réseau Canopé : les syndicats craignent des suppressions d'emplois

    Le mercredi 18 décembre sera une date importante pour les agents de Réseau Canopé. L'éditeur public de ressources pédagogiques pour les enseignants tiendra un conseil d'administration crucial pour définir les nouvelles missions ainsi que le budget de l'année 2020. Or, en cette fin d'année, l'inquiétude monde parmi les agents de l'établissement dont le siège se trouve à Chasseneuil : "Le ministère vient d'annoncer une baisse importante de la subvention pour charges de service public 2020 (-3,28M€), indique l'intersyndicale. La diminution du plafond d'emplois de 55 équivalents temps plein travaillés affectera près de 150 emplois, soit 10% de la masse salariale. Les missions de Réseau Canopé sont aujourd'hui remises en cause, reprennent les représentants de salariés, qui ont rédigé une lettre ouverte au ministre Blanquer. Son axe majeur deviendrait la production de ressources en ligne pour la formation continue des enseignants, au détriment de toutes les autres missions « historiques » de l’établissement, sans qu’aucune étude de besoin n’ait été menée auprès des principaux intéressés : les enseignants." La direction de l'établissement indique que "les discussions avec le ministère de tutelle sont en cours" et désire attendre la tenue du conseil d'administration avant de répondre sur le fond. 

     


  • 08/12/2019 : Rugby/Fédérale 3 - Poitiers et Trignac se neutralisent (20-20)

    Le duel de haut de tableau entre Poitiers et Trignac a été très serré jusqu'à la dernière minute... La preuve, le Stade poitevin menait encore dans les arrêts de jeu (20-13) avant l'ultime essai transformé de son adversaire du jour. Résultat final : 20-20. Prochain match à Chinon, une équipe de milieu de classement, dimanche prochain. 


  • 08/12/2019 : Foot/National 3 - Châtellerault battu par le leader montois (1-4)

    Ce match entre en leader et une équipe de Châtellerault à la peine actuellement semblait déséquilibré. Et pourtant, ce sont bien les hommes de Rodolphe Levrault qui ont ouvert la marque dès la 4e grâce à Vergerolle. Mais dès le retour des vestiaires, le Stade montois a égalisé par Brethous (45e) qui a ensuite inscrit un penalty (65e) donnant l'avantage au leader de N3. Renard (89e) et Romero (90e) ont aggravé le score final (4-1). Avec cette sixième défaite de la saison, Châtellerault reste dans le rouge. De son côté, Chauvigny est reparti de Niort avec seulement un nul (2-2) bien qu'ayant mené à deux reprises. La réserve des Chamois est revenue deux fois sur penalty. Au classement, les Chauvinois restent accrochés à Poitiers à la troisième place.


  • 07/12/2019 : Hand/N2M - Défaite sur le fil de Poitiers face à Libourne (26-27)

    Un but. C'est tout ce qu'il a manqué à Grand Poitiers handball qui a été battu ce soir par le promu Libourne (26-27). Le duel entre ces deux équipes du haut de tableau a été très serré. La dernière défaite des Poitevins remontait au 22 septembre. Malgré ce faux-pas, les hommes de Christian Latulippe restent dans le peloton de tête avant de recevoir les Girondins de Bordeaux samedi.


  • 07/12/2019 : Basket/Pro B - Huitième défaite du PB86 face à Nancy (83-88)

    Sous pression avant de recevoir le Sluc Nancy, le Poitiers Basket 86 a encaissé ce soir son quatrième revers consécutif en Pro B (83-88). La lanterne rouge a mal démarré ce match de la peur avant de jouer les yeux dans les yeux face à l'une des grosses cylindrées du championnat. Hélas, un gros trou d'air offensif dans le milieu du quatrième quart a été fatal aux troupes de Ruddy Nelhomme. Le déplacement à Saint-Quentin (16e ex-aequo), vendredi 13 décembre, vaudra très cher. 


  • 07/12/2019 : Le Poitiers Film Festival 2019 livre son palmarès

    L'édition 2019 du Poitiers Film Festival s'est clôturée hier soir, au Tap, et a livré son verdict. C'est donc le jeune Roumain Lorand Gabor qui a remporté le Grand Prix du jury pour son court métrage How to Fly a Kite ?. Ont également été primés Untitled de Tinja Ruusuvuor (Prix spécial), Kulturen de Ernst De Geer (Prix de la mise en scène), Beyond the North Winds : A Post Nuclear Reverie de Natalie Cubides-Brady (Prix du scénario), Plaqué Or de Chloé Léonil (Prix du jury étudiant), Le Cerf-volant de Martin Smatana (Prix du public), City of Children de Arantxa Hernandez Barthe (Prix du Syndicat français de la critique de cinéma) et Hide N Seek de Barbora Halirova (Prix L'Extra Court). L'intégralité du palmarès est à retrouver sur le site officiel du festival.


  • 07/12/2019 : Foot - Coupe de France : Poitiers éliminé par Rodez (1-3)

    La marche était trop haute pour le Stade Poitevin football club (N3), qui affrontait ce soir un pensionnaire de Ligue 2, Rodez, pour le compte du 8e tour de la Coupe de France. Les Poitevins ont ouvert le score grâce à César Neto (17e), mais au retour des vestiaires, Rodez a revu sa stratégie et marqué deux buts coup sur coup par Caddy (45e et 54e). Douline a permis au 14e de Ligue 2 de prendre le large à la 73e (3-1). Les nombreux témoignages de soutien reçus par le club au cours de la semaine n'ont donc pas suffi à faire la différence. Il n'y a plus de représentant de la Vienne en Coupe de France.


  • 07/12/2019 : Municipales/Poitiers : Alain Claeys réunit ses premiers soutiens dans un livret de témoignages

    Selon Alain Claeys, « l’avenir de Poitiers s’écrit à taille humaine ». Pour illustrer ce slogan, le maire sortant et candidat aux Municipales de mars 2020 a demandé à ses soutiens de témoigner de leur vécu en ville. En tout 89, hommes et femmes de tous les quartiers et appartenant à un large panel de catégories socioprofessionnelles. Bref, des gens de « tous horizons réunis autour des valeurs de la République, de laïcité et de solidarité ». « La parole des habitants est parfois plus forte que celle des acteurs publics, a indiqué Alain Claeys ce matin au terme d’une réunion de travail avec ses ambassadeurs. « Ils ne seront pas forcément sur ma liste », nuance le maire-candidat. Avant d’ajouter : « Certains pensent qu’on fait beaucoup pour Poitiers mais rien pour eux en particulier. Ces témoignages sont autant de réponses à cela. » Ces paroles ont été posées sur papier à travers un livret diffusé dans les prochains jours à 45 000 exemplaires. Quelques-unes tournent également en vidéo sur les réseaux sociaux. Comme il l’a déjà dit, l’heure des propositions n’est pas encore arrivée. « La campagne démarrera pour moi autour du 15 janvier. » En attendant, il tiendra une deuxième réunion publique avant Noël pour « faire le point sur les forces de Poitiers ». Après les associations le 27 novembre, le thème du prochain rassemblement sera l’enseignement supérieur et la recherche.


  • 06/12/2019 : Volley : septième défaite pour le Stade poitevin volley face à Narbonne (2-3)

    Cela faisait partie des matchs à ne pas perdre pour Poitiers encore mal classé pour le moment en Ligue A. Mais le déplacement chez la lanterne rouge Narbonne a été plus périlleux que prévu et s'est terminé sur une septième défaite en onze rencontres (3-2). Le Stade poitevin a bien remporté le premier set mais s'est laissé rejoindre puis dépassé par un adversaire combatif (21-25, 25-20, 27-29, 25-20, 25-23). Prochaine destinaition pour le 13e du championnat : Tours samedi prochain qui talonne le leader après sa victoire contre Montpelliers (3-1).


  • 06/12/2019 : Trains : perturbations à prévoir ce week-end

    Réunie en assemblée générale ce vendredi, la CGT Cheminots a voté pour une poursuite de la grève jusqu'au lundi 9 décembre. "Aujourd'hui ce ne sont pas juste les régimes spéciaux qui sont visés mais bien tous les travailleurs, retraités et privés d'emploi", justifie le syndicat dans un communiqué. De fortes perturbations du trafic ferroviaire sont donc à prévoir ce week-end. 


  • 06/12/2019 : Des Poitevins nommés à l'Ordre national du Mérite

    Par décret du 30 novembre, plusieurs Poitevins ont été nommés à l'Ordre national du Mérite. Karine Desroses, présidente de la chambre de métiers et de l'artisanat, a été faite Chevalier, tout comme Agnès Mottet, inspectrice du Travail, responsable de l'unité départementale dans une Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi. Paul Taillefer, artisan bijoutier-joailler, vice-président de la Chambre de métiers et de l'artisanat, a également été fait Chevalier, comme le pilote automobile Simon Pagenaud. Par ailleurs, Maurice Ramblière, ancien conseiller départemental de la Vienne et maire de Vivonne, a été nommé au grade d'Officier ; il avait été fait Chevalier en 1992. 


  • 06/12/2019 : Fait divers - Accident mortel à Chouppes

    Un tragique accident de la route a coûté la vie à un habitant des Trois-Moutiers, âgé de 61 ans, ce vendredi aux alentours de 14h20. Le choc, frontal, s'est produit sur la RD347, à hauteur de Chouppes. A l'arrivée des secours, les conducteurs des deux véhicules étaient grièvement blessés. Le premier, après désincarcération et réanimation, a succombé à ses blessures. Le second automobiliste, un homme de 28 ans, a été médicalisé par le Smur Poitiers et transporté vers le CHU de Poitiers.


  • 06/12/2019 : Le dépôt de Vitalis bloqué, le trafic fortement perturbé

    Plusieurs militants syndicaux bloquent depuis tôt ce matin le dépôt de bus de Vitalis, avenue de Northampton, à Poitiers. Par voie de conséquence, les lignes 1, 2A, 2B, 3, 1E, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 et  21 ne sont pas assurées. En revanche, les lignes 20, 22, 23, 24, 25, 27, 28, 29, 30 et 31, lignes O, Citadine et navette TER+Bus, scolaires (lignes S) et services flex'e-bus fonctionnent normalement. 

     


  • 05/12/2019 : Grève : le trafic ferroviaire à nouveau perturbé vendredi

    La grève nationale et interprofessionnelle qui a débuté ce matin dans toute la France va perturber à nouveau le trafic ferroviaire ce vendredi. Du côté des TGV, la SNCF annonce 3 allers-retours entre Bordeaux et Paris, 1 A/R OuiGo Bordeaux-Paris, 1 A/R La Rochelle-Paris. 4 TER sur 10 devraient circuler en Nouvelle-Aquitaine, ainsi que 292 cars de substitution sur l'ensemble du territoire. Toutes les informations sur @TER Nvelle - Aquitaine


  • 04/12/2019 : (MAJ 14h) - Grève du 5 décembre : les conséquences dans la Vienne

    Mise à jour 14h.
    Selon le rectorat, 46,47% des enseignants du 1er degré sont en grève aujourd'hui, contre 43,55% de leurs collègues du 2d degré dans l'académie.

    Toutes les informations sur les manifestations de Châtellerault et de Poitiers sont disponibles sur le compte Twitter du 7.

    4/12/19
    Transports

    A Poitiers, la circulation des bus de ville sera largement perturbée ce jeudi, jour de grève nationale. Les syndicats CGT, Sud et Unsa ont déposé un préavis de grève. Vitalis publie sur son site et son application des informations en temps réel (rubrique en haut à droit de la page). Les lignes assurées sont les suivantes : 1, 2A, 2B, 3, N2A, N2B, 20, 22, 23, 24, 25, 27, 28, 29, 30 et 31. Les lignes O, Citadines et les navettes TER+bus roulent également, tout comme les lignes scolaires. En revanche, la manifestation prévue jeudi après-midi pourrait engendrer des retards. Du côté de Châtellerault, tous les bus circuleront selon les dernières informations.

    Concernant le réseau grandes lignes TGV, la SNCF conseille tout simplement aux passagers de "reporter leurs déplacements". 3 allers/retours Bordeaux-Paris et 1 OuiGo A/R Bordeaux-Paris sont annoncés. Aucun TER n'est prévu jeudi, mais environ 300 autocars circuleront sur le réseau.  Le trafic des TER sera actualisé ce soir à partir de 17h sur le site et tous les soirs à la même heure si le mouvement continue.

    Ecoles
    Ce mouvement de grève semble particulièrement suivi parmi les enseignants des premier et second degrés. A Poitiers, une dizaine d'écoles devraient être complètement fermées (sur 42 établissements scolaires). Le service minimum ne peut être mis en place que si des agents communaux en capacité de s'occuper d'enfants sont disponibles. Dans les écoles ouvertes, les parents devront prévoir un pique-nique dans la plupart des cas. La Ville de Poitiers assure une permanence téléphonique jusqu'à 20h ce soir et a mis en ligne la liste des établissements selon leur situation. 

    A Châtellerault, l'accueil périscolaire et la restauration scolaire seront assurés aux heures habituelles, à l'école, uniquement pour les élèves dont l'enseignant n'est pas gréviste. Pour les classes des enseignants grévistes, un service minimum d'accueil sera assuré jeudi à l'Accueil de loisirs municipal (39, rue Aliénor-d'Aquitaine) aux horaires habituels. La restauration sera également assurée.

    L'académie a mis en ligne la liste des écoles perturbées (plus de 25% d'enseignants grévistes). Le rectorat rappelle qu'un accueil sera assuré obligatoirement dans tous les collèges et les lycées du territoire. Les élèves sont donc encouragés à se présenter dans leur établissement.

    Réseau Canopé (ex-CNDP)
    L'éditeur public de ressources pour les enseignants, dont le siège est situé sur la Technopole du Futuroscope, est en proie à une crise interne. Les agents appellent à la grève ce jeudi dans la Vienne et dans tous les départements où sont implantés les "Ateliers Canopé". Selon une intersyndicale, le réseau est "menacé de démantèlement". "Le ministère de l'Education nationale vient d'annoncer une baisse importante de la subvention pour charges de service public 2020 (-3,28M€)." Près de 150 emplois (55 équivalents temps plein) seraient également menacés, soit 10% de la masse salariale. Le 7 reviendra sur cette situation dans les prochains jours.


  • 03/12/2019 : Tennis de table/ProA Dames : 4e succès de Poitiers face à Quimper (3-1)

    L'équipe féminine du Poitiers TTACC 86 a décroché sa quatrième victoire consécutive, ce soir, à domicile face à Quimper (3-1). Seule Eva Odorova a perdu son duel contre Romane Le Scour mais ses co-équipières ont rattrapé le coup pour finalement s'imposer. Les Poitevines restent invaincues en ce début de championnat de Pro A et sont logiquement en tête du classement de la poule B avant un déplacement à Lille en janvier.


  • 02/12/2019 : Municipales - Poitiers 2020 se range derrière Alain Claeys

    Mise à jour 12h45 : Pierre-Etienne Rouet, le référent de LREM dans la Vienne, précise que Bouziane Fourka "est exclu depuis plusieurs jours de La République en Marche suite à une décision de son bureau exécutif". Quant à Emmanuel Husson, ancien attaché parlementaire de Sacha Houlié, qui rejoint aussi l'équipe d'Alain Claeys, il avait sollicité l'investiture LREM aux Municipales à Buxerolles, mais le comité départemental politique avait "rejeté sa candidature à l'unanimité''. 

     

    Le collectif Poitiers 2020, composé pour une bonne part de militants de La République en Marche, a annoncé hier soir sa décision de rejoindre l'équipe d'Alain Claeys "afin de construire une alliance qui offre le plus de chances de concrétiser plusieurs de ses priorités pour Poitiers et sa communauté". Bouziane Fourka et ses proches fondent leur décision sur plusieurs critères, alors même qu'ils ont toujours refusé de rallier Anthony Brottier, candidat officiellement investi par LREM : "le partage de valeurs humanistes qui placent l’Homme au cœur de l’action publique" ; "l’expérience du maire et le niveau de réalisation de ses engagements pris en 2013 qui rendent crédible la réalisation des propositions qui auront été négociées avec lui", ainsi que "la difficulté des autres têtes de liste à constituer une liste ou à proposer une personnalité possédant un leadership et une organisation à la hauteur des enjeux d’une métropole de plus de 200 000 habitants". Poitiers 2020 dit avoir "longuement mûri sa réflexion", après avoir rencontré d'autres collectifs. Bouziane Fourka et Alain Claeys avaient eu un échange musclé sur le plateau de France 3 le 9 mars 2018. Des divergences de vue qui semblent lointaines. 
     

     


  • 01/12/2019 : Des policiers pris à parti vendredi soir à Saint-Eloi

    Une dizaine de policiers ont été pris à parti, vendredi en fin de journée, alors qu'ils intervenaient pour un autre motif dans le quartier de Saint-Eloi, à Poitiers. Deux jeunes ont été interpellés pour menace, outrage et rebellion. Les forces de l'ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogène pour pouvoir quitter les lieux. Les deux suspects devront répondre de leurs actes le 17 décembre devant le tribunal correctionnel de Poitiers. 


  • 01/12/2019 : Hockey sur glace - Les Dragons toujours invaincus après leur victoire à Cholet (10-4)

    Une semaine après son probant succès à Anglet, le Stade poitevin a récidivé, en dominant nettement Cholet dans les Mauges (10-4). Grâce à ce septième succès en sept matchs, les Dragons caracolent en tête du groupe C de Division, avec deux matchs en retard à jouer de surcroît. Prochain match le samedi 14 décembre face à Anglet (19h). 


  • 01/12/2019 : Basket/Nationale 2 - La réserve encore victorieuse à l'extérieur

    A la peine à domicile, la réserve du Poitiers Basket 86 réalise de très belles prestations à l'extérieur. Hier, à Agen, les hommes d'Andy Thornton-Jones ont décroché leur quatrième victoire loin de leurs bases (72-70) et possèdent désormais un bilan équilibré, 5 victoires pour 5 défaites. Les Poitevins reçoivent Niort samedi 7 décembre (17h), un adversaire qui les a éliminés de la Coupe de France le 11 novembre. 


  • 01/12/2019 : Fait divers - Violent incendie à Poitiers, un blessé grave

    Un violent incendie s'est déclenché cet après-midi, vers 13h30, au 8e étage d'un immeuble de la rue de Piquetterie, dans le quartier des Trois-Cités à Poitiers. Un sinistre qui a nécessité l'intervention d'une trentaine de pompiers de Poitiers, Vivonne, Jaunay-Marigny, Saint-Georges-lès-Baillargeaux et Châtellerault. Cinq personnes ont été blessées, dont une grièvement. Les quatre appartements du 8e étage sont détruits. Selon les premiers éléments recueills sur place, le feu serait parti d'un canapé se trouvant sur le palier commun aux quatre appartements. 
     


  • 01/12/2019 : Handball/NM2 - Grand Poitiers l'emporte à face à Territoire Entente Charente

    Opposé à l'un des favoris à la montée en Nationale 1, Grand Poitiers a réalisé, hier, une excellente performance en s'imposant 32-31 face à Territoire Entente Charente. Ce succès, le sixième en huit journées, permet aux hommes de Christian Latulippe, de s'emparer du fauteuil de leader, un point devant les Bordelais de Floirac-Cenon. Prochain match samedi 7 décembre à Libourne, 4e de la poule 1 de Nationale 2. 


Programmes de Cinéma Adoration Comme des rois En Guerre


Les dépêches

24/01/2020
Alain Claeys : pour une éco-ville en 61 points Lire la suite
24/01/2020
Près de 3 000 manifestants à Poitiers contre la réforme des retraites Lire la suite
24/01/2020
Ecole : FSU et CGT boycottent une réunion avec la rectrice Lire la suite
22/01/2020
Jeu maths : la solution du n°474 Lire la suite
22/01/2020
Anne Costa, nouvelle directrice du CHU de Poitiers Lire la suite
22/01/2020
Basket - Le PB86 renforce son secteur intérieur avec Ibrahima Camara Lire la suite
22/01/2020
Retraite - L'intersyndicale réclame un débat aux députés de la Vienne Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques