Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes


Economie

Transports

2017, année du rail… et de la LGV

Après une série de travaux l’année dernière, la SNCF poursuit la modernisation de ses lignes en 2017, notamment entre Lusignan et Saint-Maixent. Ce qui devrait changer dans les mois à venir…

En reconquête
Philippe Bru ne tourne pas autour du pot, l’année 2016 a été « compliquée » sur le plan commercial, en raison d’une « qualité de service pas au rendez-vous ». « La régularité des TER a baissé de 2,5% et nous avons perdu 10% de clients sur le premier semestre », embraie le directeur de SNCF Mobilités Nouvelle-Aquitaine. Qui estime que les retards et autres chantiers ont « perturbé les usagers ». 2017 s’annonce donc comme « l’année de la reconquête ». Sur l’ensemble de la région, la SNCF compte 53 000 usagers du TER, 15 000 en Poitou-Charentes. 

Des lignes rénovées
Poitiers-Limoges, Saintes-Royan, Angoulême Bordeaux, Saintes-La Rochelle… SNCF Réseau s’apprête à investir plusieurs centaines de millions d’euros dans ses infrastructures, à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine. Dans les Deux-Sèvres, la modernisation de la ligne entre Poitiers et Niort se poursuit. Jusqu’au 31 mars, du dimanche soir au vendredi matin (22h-6h), les 28km de voies uniques entre Lusignan et Saint-Maixent seront réhabilitées. « Il s’agit d’améliorer la qualité de la desserte et de maintenir la sécurité des voyageurs », indique Alain Autruffe, directeur territorial SNCF Réseau de la Grande Aquitaine. Coût de l’opération : 13M€. Même souci de modernisation entre Poitiers et Limoges avec, à terme, un gain de… dix minutes (1h50) entre les deux ex-capitales régionales.

Une nouvelle LGV
Difficile de passer sous silence l’entrée en service de la nouvelle Ligne à grande vitesse entre Tours en Bordeaux. A partir du 2 juillet, les rames de l’Océane circuleront sur le tracé. L’arrivé de la grande vitesse entraînera de facto des changements en cascade sur les horaires des autres trains. « 85% des sillons seront améliorés et remis à plat pour améliorer les correspondances », abonde Philippe Bru. Rappelons que Niort sera à trente minutes de moins qu’aujourd’hui de la capitale. 

A la gare, une nouvelle boutique
D'ici au mois de mai, la gare de Poitiers va bénéficier d'une boutique d'un nouveau genre, dans laquelle la SNCF entend "repenser l'espace de vente et d'après-vente". "Ce sera la première de ce genre en Nouvelle-Aquitaine...", note Philippe Bru. A ce jour, plus d'un billet TGV sur deux est vendu par Internet, deux sur trois à l'horizon 2020 selon les prévisions. 

Les jeunes ciblés
Pour contrer l’offensive du covoiturage, symbolisé par le succès de Blablacar, la SNCF lance l’offre TGV Max, pour les jeunes de 16 à 27 ans. Moyennant 79€ par mois, ils pourront voyager en illimité sur l’ensemble du réseau TGV et Intercités, en seconde classe, cela va de soi. Pour tout abonnement souscrit avant le 28 février, le premier mois est proposé à 1€. Plus d'infos sur www.voyage-sncf.com

Arnault Varanne le 25/01/17

Programmes de Cinéma Place publique Comme des rois Les Aventures de Robin des Bois


Les dépêches

17/06/2019
Volley - Steve Peironet, nouveau libéro du Stade Lire la suite
16/06/2019
Cyclisme féminin - Clara Copponi remporte la Classic Vienne Nouvelle-Aquitaine Lire la suite
16/06/2019
Motoball - Quatre joueurs du MBC Neuville à l'Euro avec l'Equipe de France Lire la suite
14/06/2019
A l'hôpital Henri-Laborit, la CGT alerte sur le manque durable d'effectifs Lire la suite
14/06/2019
Les sapeurs-pompiers ouvrent leurs casernes demain Lire la suite
14/06/2019
Basket/Pro B - Carl Ona Embo de retour à Poitiers Lire la suite
14/06/2019
Un séisme d'une magnitude de 3,3 ressenti au sud de Châtellerault Lire la suite
Archives



    Publicité
      les rubriques informations pratiques