Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >




Bloc-notes

  • Dimanche 20 janvier Marche de Beaulieu, organisée par les cyclotouristes du quartier de Beaulieu, à Poitiers. Deux nouveaux circuits de 10 et 14km. Accueil et inscription à partir de 7h30 au gymnase (rue Samuel de Champlain, derrière le campus). Tarif : 4€ (gratuit pour les moins de 18 ans).


Enquête


Rallye :

Cap sur le Dakar pour Charlie Herbst

Charlie Herbst est dans les starting-blocks. Le 6 janvier, ce jeune Poitevin de 25 ans participera à son premier Dakar. Grâce aux réseaux sociaux, sa communauté de fans pourra suivre son parcours en ligne.

Physiquement, il est prêt. Depuis un an, Charlie Herbst ne se permet aucun excès. Le régime alimentaire est strict et l’entraînement sportif intense. Une rupture des ligaments croisés a bien failli mettre fin précocement à toute l’aventure. Mais c’est désormais de l’histoire ancienne. A force de ténacité et de motivation, le gérant du magasin 100% Moto, à Poitiers, est parvenu à son objectif : prendre le départ du Dakar 2019, le 6 janvier prochain.

Comme il le racontait dans nos colonnes en mai (n°402), ce motard passionné a découvert l’épreuve tout petit, à la télé, au côté de son père. Les paysages mythiques et les conditions de course invraisemblables l’ont pris aux tripes. Aujourd’hui, c’est devenu une obsession. Dix étapes, 5 000km dans le désert et les zones rocailleuses du Pérou, 334 véhicules dont 167 motos, 534 pilotes et copilotes dont 135 « rookies », surnom donné à ceux qui s’inscrivent pour la première fois… Le défi s’annonce relevé.

Seul dans le désert

« C’est un truc complètement fou, je le sais. Mais maintenant j’ai dépassé ce stade, je suis entièrement concentré sur l’épreuve », reprend le compétiteur. Son objectif ? Terminer la course évidemment. Et ça risque déjà d’être très compliqué. Pour y parvenir, Charlie Herbst va devoir compter sur son sens de l’orientation. Une erreur d’un degré sur le cap prévu pourrait le conduire très loin de sa destination. Sur le terrain, il n’aura que très peu de points de repères. Le road-book et la boussole de sa Husqvarna 450cc seront ses meilleurs alliés pendant dix jours. « A la deuxième étape des championnats du monde de rallye-raid, en avril au Maroc, je me suis retrouvé tout seul au sommet d’une dune, se souvient l’intéressé. Pas un sillon ni une trainée de poussières à l’horizon. Ce n’était pas rassurant mais je m’en suis sorti grâce à la navigation. »

A seulement 25 ans, Charlie Herbst figurera parmi les plus jeunes participants du Dakar 2019. Ce qui explique sans doute l’engouement suscité par sa page Facebook « Team Charlie Herbst » (2 500 abonnés). « Je trouve cela incroyable. Ma première vidéo a été vue 40 000 fois, la seconde plus de 66 000 ! On a fait un gros travail de communication avec mes amis. » De nombreux sponsors l’ont rejoint. Il a ainsi réuni les 80 000€ nécessaires à l’aventure. Entre bivouacs, liaisons et spéciales, les fans pourront suivre sa progression chaque jour jusqu’au 17 janvier. Vu sa détermination, il ira jusqu’au bout.

Arnault Varanne le 12/01/19

Programmes de Cinéma Les frères Sisters Leto Nous, les intranquilles

Publicité

Les dépêches

18/01/2019
Hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers : Yves Jean dénonce une « annonce brutale » Lire la suite
18/01/2019
Châtellerault : les rencontres internationales de handball, c'est dès aujourd'hui ! Lire la suite
18/01/2019
Dakar : ils l'ont terminé ! Lire la suite
17/01/2019
Maternité du Blanc : audience le 21 janvier Lire la suite
16/01/2019
Volley/Challenge cup - Ça passe pour le SPVB en Finlande Lire la suite
15/01/2019
Le PB86 tombe à Saint-Eloi face à Blois (63-71) Lire la suite
15/01/2019
Lingerie indiscrète : le plan de continuation validé par le Tribunal de commerce Lire la suite
Archives



      les rubriques informations pratiques