Publicité
Accueil
Flash info

Accédez au dernier numéro du 7
en ligne

Publicité
cliquez ici >
Publicité




Bloc-notes



Les dépêches du mois de December 2018


  • 13/12/2018 : Urgence attentat - La sécurité renforcée dans la Vienne

    A la suite de l'attentat de Strasbourg, qui s'est déroulé mardi soir, les autorités ont décidé de "relever la posture du plan Vigipirate au niveau Urgence attentat". Cela signifie très concrètement que les rassemblements publics seront davantage surveillés, de même que les lieux à forte fréquentation. La préfète de la Vienne annonce par ailleurs un renforcement des contrôles à l'aéroport et dans les gares. "Elle a également sensibilisé les élus du département pour qu’ils prennent toutes les mesures utiles pour renforcer la sécurisation des sites sensibles et des marchés de Noël, ainsi que l’ensemble des gestionnaires d’établissements recevant du public, notamment les centres commerciaux, afin qu’ils adaptent leurs propres dispositifs de vigilance et de sécurité", ajoute le service communication de la préfecture.


  • 12/12/2018 : Volley/coupe de France - Le SPVB file en quart de finale

    Le Stade poitevin volley beach a décroché son billet pour les quarts de finale de la coupe de France, en battant Cannes (Ligue B). Les Poitevins se sont imposés 3 sets à 2 hier soir sur la Croisette (23-25, 25-14, 25-19, 25-27, 18-16). Le tenant du titre Tourcoing a été sorti par Tours.


  • 12/12/2018 : Gratuité des transports publics - Yves Jean demande deux journées de réflexion

    Absent du dernier conseil communautaire pour cause de déplacement au Japon, Yves Jean réagit au sujet abordé dans nos colonnes sur la gratuité des transports publics. Pour le conseiller municipal de Poitiers, "l'enjeu des mobilités douces en milieu urbain" nécessiterait que la communauté urbaine "organise deux journées de réflexion sur ces thèmes" (co-voiturage, déplacement des personnes âgées qui vivent dans les communes rurales ou périurbaines...). Le président de l'université de Poitiers développe : "Ces journées pourraient se dérouler un samedi et nous pourrions inviter l’ensemble des conseillers municipaux, les responsables des autorités de transport dont bien sûr Vitalis, les organisations syndicales mais également les habitants du territoire. Les réflexions devraient également appréhendées les questions des déplacements entre Poitiers et Châtellerault, comme ceux de Nouaillé-Maupertuis, Nieuil-l’Espoir vers Poitiers. Ces journées pourraient nous permettre d’inviter des chercheurs tels que ceux du Certu (Centre d’étude sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques), des élus des villes de Châteauroux, Aubagne, Niort… pour alimenter nos réflexions ; des ateliers pourraient être organisés afin de recueillir très largement les avis des uns et des autres. Ces temps d’échanges permettraient, ensuite, aux élus de la communauté urbaine de pouvoir s’appuyer sur une large consultation pour prendre des décisions."


  • 12/12/2018 : Les avocats du barreau de Poitiers dans la rue ce matin

    Une soixantaine d’avocats du barreau de Poitiers ont manifesté en fin de matinée contre le projet de réforme de la Justice 2018-2022 porté par la ministre Nicole Belloubet. « Belloubet, si tu savais, ta réforme où on se la met… » Les professionnels du droit ont défilé de la rue Magenta jusqu’à la préfecture de la Vienne avec un slogan explicite. Ils entendent infléchir les positions de la Chancellerie, alors que le projet est aujourd’hui examiné en seconde lecture à l’Assemblée nationale. « Nous nous battons pour que les gens puissent continuer à avoir un juge près de chez eux, indique l’ancienne bâtonnière Françoise Artur. S’il faut que j’aille plaider un divorce à Bordeaux, ce ne sera pas le même coût pour le justiciable. On touche aussi à la défense des mineurs. Il y a dans ce pays un pacte social qui fait qu’on ne juge pas les mineurs comme des adultes. L’Assemblée nationale a décidé de renvoyer au gouvernement la réforme de la défense des mineurs. Ce n’est pas possible ! » Les avocats dénoncent, au-delà, « une véritable réforme rampante de la carte judiciaire, par l'expérimentation hasardeuse d'une spécialisation des Cours d'appel et des TGI, par la fusion du tribunal d’instance et du TGI, qui influencera immédiatement l'environnement de vie et de travail des magistrats, des Avocats et des justiciables, sans qu'aucune étude d'impact n'ait été menée ». Comme dans d’autres territoire, le Conseil de l’ordre des avocats de Poitiers a choisi de mener une grève totale des audiences ce mercredi.


  • 11/12/2018 : Un restaurant sur le site du futur palais de justice

    La future cité judiciaire de Poitiers comprendra un espace restauration. Le dernier conseil municipal a validé le projet présenté par M. et Mme Auguste, à la suite de l’appel lancé fin mai par la Ville pour l’aménagement de l’ancien internat sud de l’institution des Feuillants. Le couple, qui revendique diverses expériences dans la restauration, envisage un espace restauration en trois parties : un rez-de-chaussée pour une restauration « classique », un premier étage dédié à la restauration rapide et le deuxième étage organisé davantage comme un restaurant d’entreprise à destination des personnels de la cité judiciaire. Le montant de la vente des bâtiments s’élève à 80 000€, les travaux nécessaires à la mise en place d’une activité de restauration sont estimés à 450 000€. La signature définitive de l’acte de vente, qui engage les futurs propriétaires à maintenir une activité de restauration pendant neuf ans minimum, devrait intervenir au cours du premier semestre 2019. En attendant, la Ville leur a consenti une convention d’occupation temporaire des lieux à titre gracieux, à partir du 15 décembre, afin qu’ils puissent d’ores et déjà commencer les travaux de transformation des lieux.


  • 11/12/2018 : Gilets jaunes - Pour Sébastien Lecornu, "le temps est à l'apaisement"

    Interrogé ce midi, en marge de sa visite aux Rencontres du territoire, sur les annonces du Président de la République faites hier, Sébastien Lecornu a indiqué qu'il était temps pour les Gilets jaunes d'avoir "des revendications claires". "On peut faire des gestes toutes les semaines, mais si les revendications ne sont pas précises, il est compliqué de dialoguer, a poursuivi le ministre des Collectivités locales. L'élu de l'Eure s'est dit "satisfait de ce qui a été dit hier soir". "On garde notre colonne vertébrale, notamment vis-à-vis de ceux qui travaillent ou ont travaillé. Sur les heures supplémentaires défiscalisées et désocialisées, je suis ravi. C'est ce qu'attendent ceux qui travaillent beaucoup dans ce pays. Il y a une dimension de justice. Aux Gilets jaunes qui expriment leur colère, je redis qu'il est temps de s'organiser. Nos concitoyens auront aussi à s'exprimer car le débat est pour tous les Français, ceux qui portent un gilet et ceux qui n'en portent pas. Je le dis comme je le pense, le temps est à l'apaisement et au retour à l'ordre."


  • 11/12/2018 : Mouvement social - La préfecture maintient certaines interdictions jusqu'à demain matin

    Jusqu'à ce mercredi, 9h, dans la Vienne, il est interdit de "distribuer, transporter, vendre ou acheter des carburants dans tout contenant permettant une mobilité aisée". Ainsi en a décidé la préfecture de la Vienne, qui limite par ailleurs "l’acquisition par des particuliers de bouteilles ou bidons contenant des produits chimiques, inflammables ou explosifs", ainsi que "l'interdiction de la vente et l’utilisation d’artifices de divertissement sur l’espace public ou en direction de l’espace public". Les autorités avaient déjà pris de tels arrêtés le week-end dernier pour prévenir d'éventuels débordements en marge des manifestations de Gilets jaunes.


  • 10/12/2018 : Un répit pour Mercy Okotie, jeune Nigériane sortie de la prostitution

    Suite à la pétition de 6 000 signatures, remise le 3 décembre à la préfecture par son comité de soutien, et à l'action de Rosen Hicher, co-fondatrice du Mouvement des survivantes le 6 décembre, la jeune Nigériane Mercy Okotie, 23 ans, n'a pas été expulsée au lendemain de sa comparution. La jeune femme, victime d'un réseau de prostitution sur Poitiers, sans papiers, est toujours en centre de rétention à Périgueux. "La préfecture de Poitiers nous a contactés pour nous informer que Mercy ne serait pas expulsée avant le 23 décembre ; au départ elle devait l'être dans la foulée de sa comparution avec douze autres personnes à Toulouse (ndlr, autour du 8 décembre)", explique le Comité de soutien à Mercy, qui avait également contacté l'ancienne députée Catherine Coutelle et l'actuel député Sacha Houlié pour qu'ils intercèdent en sa faveur. Par ailleurs, l'association nationale du Mouvement du nid, en relation avec la Cimade de Toulouse, aurait décidé de porter plainte contre l'Etat dans l'affaire Mercy Okotie. "Tous ces points constituent une avancée inespérée dans ce dossier. Mercy n'est pas tirée d'affaire pour autant et son avenir reste encore incertain."


  • 09/12/2018 : Volley - Ligue A : victoire de Poitiers face à Montpellier

    Après leur victoire face à Tourcoing la semaine passée, les joueurs du Stade Poitevin Volley Beach ont récidivé ce samedi soir à domicile. A l’occasion de la 10e journée du championnat de Ligue A, les Poitevins se sont imposés 3 à 1 (25-19, 15-25, 26-24, 25-19) face à Montpellier sur le parquet de la salle Lawson-Body. 


  • 08/12/2018 : Hockey sur glace - D3 : nouvelle victoire pour les Dragons

    Les Dragons de Poitiers se sont une nouvelle fois imposés ce samedi soir, à  domicile, face à Nantes 2, sur le score de 9 à  3. Les Poitevins (D3) ont mené  tout au long du match. Mickaël Lamothe a  inscrit  le 9e but à  la 54e minute de façon  spectaculaire, surprenant la défense nantaise. Les Dragons affronteront  Bordeaux 2 samedi prochain. Prochain match à  domicile face à  Brest 2 le 5 janvier. Les supporters sont toujours plus nombreux à venir les applaudir. Ils étaient près  de 900 ce soir.


  • 08/12/2018 : Basket/ProB - Le PB86 battu sur le fil à Caen (85-86)

    Dans le coup jusqu’à l’ultime seconde du temps réglementaire, le PB86 a échoué à décrocher sa première victoire à l’extérieur, sur le parquet de Caen (85-86). Alors que Kevin Mendy avait obligé Jerrold Brooks à un retour en zone à dix secondes du buzzer, Kevin Harley a manqué le shoot de la gagne dans la raquette. C’est le sixième revers de la saison des Poitevins, qui sont désormais rejoints par leur hôte d’un soir au classement. A signaler que pour son premier match sous ses nouvelles couleurs, Brandon Brown s’est montré discret (6pts, -4 d’évaluation). Prochain match vendredi 14 décembre, à domicile, face à Denain.


  • 07/12/2018 : Manifestations : la préfecture prend des mesures de précaution

    Le mouvement des Gilets jaunes a annoncé pour demain samedi l'acte IV des manifestations organisées depuis plusieurs semaines en France. Dans la Vienne, des rassemblements devraient intervenir à partir de 10h en différents points. Afin de prévenir toute atteinte à la sécurité et à la tranquillité publique, notamment pendant le week-end à venir, la préfecture de la Vienne a pris deux arrêtés par lesquels elle interdit "la distribution, le transport, la vente et l'achat de carburants dans tout contenant permettant une mobilité aisée" jusqu'au dimanche 9 décembre à 20h. Elle limite également "l'acquisition par des particuliers de bouteilles ou bidons contenant des produits chimiques, inflammbles ou explosifs" et elle interdit "la vente et l'utilisation d'artifices de divertissement samedi 8 décembre, de 9h à 21h, sur l'espace public ou en direction de l'espace public, dans les lieux où se fait un grand rassemblement de personnes et dans les immeubles d'habitation ou en direction de ces derniers".

     


  • 07/12/2018 : Route du Rhum : le Poitevin Christophe Souchaud est arrivé

    Le Poitevin Christophe Souchaud, 53 ans, est arrivé hier soir, à 22h40, en Guadeloupe, terminus de l'édition 2018 de la Route du Rhum. Parti de Saint-Malo le 4 novembre, sur Rhum Solidaire Cap Handi, le marin de la catégorie RhumMono a ralié Point-à-Pitre en 32 jours, 8 heures, 40 minutes et 45 secondes. L'autre Poitevin qui s'était lancé dans l'aventure, François Lassort, avait dû abandonner fin novembre.


  • 06/12/2018 : Avocats : appel à la mobilisation le 12 décembre

    Les avocats du barreau de Poitiers, réunis en assemblée générale ce jeudi, ont voté une motion relative au projet de loi Justice 2018-2022, dont ils ont dénoncé à maintes reprises certains aspects. Déplorant le "mépris constant affiché par la Chancellerie et l'Assemblée nationale envers les avocats et le quotidien du justiciable", ils ont  décidé de "s'associer pleinement à l'appel unanime  des instances professionnelles nationales pour une journée Justice pour tous". Dans ce contexte, une manifestation est organisée mercredi 12 décembre, à 11h. Les avocats, en robe, défileront en cortège du palais de justice à la préfecture de Poitiers, "afin d'être reçus par Madame la Préfète et lui exposer (leur) motion, en lui demandant de la diffuser à la Chancellerie". 


  • 04/12/2018 : Volley-ball - Challenge Cup : Poitiers s'impose face à Saaremaa

    En Challenge Cup, le  Stade poitevin volley-ball s'est imposé une nouvelle fois ce soir, à domicile, sur le score de 3 sets à 0  (26-24, 25-22, 25-21) face au club estonien de Saaremaa, qu'il avait déjà battu à l'aller 3-2. Les Poitevins ont gagné leur billet pour les 8es de finale. Ils rencontreront les Bulgares du Levski Sofia ou les Finlandais de Lakkapaa.

     


  • 02/12/2018 : Gilets jaunes - A Poitiers, des scènes de violence sur le parking d’Auchan

    La manifestation des Gilets jaunes a dégénéré, hier en début de soirée, sur le parking de l'hypermarché Auchan, à Poitiers-sud. Des affrontements ont opposé une trentaine d'individus aux forces de police, mobilisées sur place dès 9h, le matin. La tension était déjà palpable, sur place, au cours de l'après-midi. Vers 18h45, "un groupe limité" de Gilets jaunes a commencé à lancer des pierres, des bouteilles en direction des forces de l'ordre, qui ont alors riposté par des grenades à gaz lacrymogène. Des feux ont été allumés à plusieurs endroits du site, des caddies utilisés pour bloquer les accès routiers... Vers 21h30, la police est parvenue à interpeller cinq individus, pour faits de violence envers les forces de l'ordre, incitation à l'émeute et d'autres délits. Le calme a été finalement rétabli aux alentours de 22h30. Ces heurts ont fait "plusieurs blessés légers, de part et d'autre", précise la police de Poitiers. Ce matin, une petite dizaine de Gilets jaunes ont été vus en train de nettoyer le parking saccagé.


  • 02/12/2018 : Volley - Elite F : Le CEP Poitiers Saint-Benoît battu à Saint-Dié

    Hier soir, le CEP Poitiers Saint-Benoît a subi sa 7e défaite de la saison, en déplacement à Saint-Dié (1-3). Longtemps, le match aura été accroché, les joueuses de Guillaume Comdamin parvenant à égaliser dans le 2e set. Mais les Vosgiennes ont su prendre le dessus dans un troisième acte à sens unique (25-14), avant de s'imposer dans un quatrième set très disputé (26-24). Le CEP Poitiers Saint-Benoît reste 7e en Elite.


  • 01/12/2018 : Football/N3 - Chauvigny s'en sort, pas Poitiers

    Seule équipe de la Vienne à recevoir, ce samedi, l'US Chauvigny a défait Chauray (2-1), la lanterne rouge de la poule en National 3. Karim Tmimi et Anthony Angely sont les buteurs. Grâce à cette victoire, Chauvigny revient à hauteur du Stade Poitevin FC au classement (respectivement 7e et 8e, avec 16 points tous les deux). Les hommes de Jaïr Karam, eux, ont été lourdement battus sur le terrain des Genets d'Anglet (0-3), lesquels s'emparent de la 2e place. Déception aussi pour Montmorillon, qui s'est inclinée face à la réserve de Niort (0-1), au stade René-Gaillard. L'UESM stagne ainsi à la 10e place.


  • 01/12/2018 : Volley - Ligue A : Poitiers se relance à Tourcoing (3-0)

    Ce samedi, le Stade poitevin est allé décrocher une nette victoire face à Tourcoing (3-0). Après un premier set disputé, les joueurs de Brice Donat ont déroulé dans le deuxième (25-13), emmenés par un El Graoui qui termine meilleur marqueur du match (9 attaques gagnantes, 4 contres gagnants et un ace). Grâce à ce succès, les Poitevins recollent à la 4e place du classement de Ligue A.


  • 01/12/2018 : Gilets jaunes - Forte mobilisation ce samedi, à Poitiers et Châtellerault

    Ce samedi, troisième acte du mouvement des Gilets jaunes, dans la Vienne. Plusieurs personnes s'étaient donné rendez-vous, tôt ce matin, au niveau du centre commercial de Poitiers-sud. Peu à peu, un important cortège s'est formé, partant en direction de la porte de Paris. La circulation a été fortement ralentie dans le quartier de la gare et, progressivement, jusqu'aux Portes du Futur à Chasseneuil-du-Poitou. La mobilisaton est très forte, aussi à Châtellerault, où nos confrères de La Nouvelle République font état de 1 500 personnes réunies ce matin sur le rond-point de la Main jaune. Elles se sont également dirigés vers les Portes du Futur, en fin de matinée.


Programmes de Cinéma Black indians Le grand bain What you gonna do when the world’s on fire ?

Publicité

Les dépêches

13/12/2018
Urgence attentat - La sécurité renforcée dans la Vienne Lire la suite
12/12/2018
Volley/coupe de France - Le SPVB file en quart de finale Lire la suite
12/12/2018
Gratuité des transports publics - Yves Jean demande deux journées de réflexion Lire la suite
12/12/2018
Les avocats du barreau de Poitiers dans la rue ce matin Lire la suite
11/12/2018
Un restaurant sur le site du futur palais de justice Lire la suite
11/12/2018
Gilets jaunes - Pour Sébastien Lecornu, "le temps est à l'apaisement" Lire la suite
11/12/2018
Mouvement social - La préfecture maintient certaines interdictions jusqu'à demain matin Lire la suite
Archives

    Publicité


      les rubriques informations pratiques